October 17, 2018 / 5:04 PM / a month ago

"Nous dirons 'Non'" aux sanctions contre la Russie, affirme Salvini

ROME, 17 octobre (Reuters) - L’Italie est hostile au renouvellement des sanctions européennes contre la Russie, a répété mercredi le vice-président du Conseil Matteo Salvini, lord d’une visite à Moscou.

Le chef de file de la Ligue, formation d’extrême droite, a toutefois refusé de préciser si Rome avait l’intention d’opposer son veto au maintien de ces sanctions, entrées en vigueur après l’annexion de la Crimée. Le prochain renouvellement est prévu en janvier.

“Si on nous demande de confirmer (les sanctions), nous dirons ‘Non’. Il est clair qu’elles n’ont aucun sens”, a-t-il déclaré lors d’une conférence retransmise sur Facebook.

Interrogé sur le recours au veto, Matteo Salvini a répondu : “Nous ne pourrons jouer le joker du veto qu’une fois en Europe.”

Le gouvernement italien, a-t-il poursuivi, est en conflit avec Bruxelles sur d’autres sujets, comme ceux du budget européen, du projet de loi de finance italien pour 2019 et de l’immigration. “S’ils n’en tiennent pas compte, je ne sais pas quelle carte je vais jouer”, a-t-il ajouté.

Matteo Salvini avait qualifié lundi les sanctions d’”absurdité sociale, culturelle et économique”.

Dans l’accord de coalition élaboré en mai, la Ligue et le Mouvement 5 étoiles estiment que la Russie ne doit pas être perçue comme “une menace, mais plutôt comme un partenaire économique et commercial potentiellement de plus en plus important”. (Steve Scherer, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below