October 16, 2018 / 1:05 PM / 2 months ago

LEAD 1-Le Portugal vise un déficit historiquement faible en 2019

(Actualisé avec propos du ministre des Finances)

LISBONNE, 16 octobre (Reuters) - Le Portugal a promis mardi de réduire son déficit budgétaire l’an prochain à un niveau historiquement bas tout en augmentant le traitement des fonctionnaires, les aides sociales aux familles et les investissements dans le système public de santé.

Dans son projet de budget, le gouvernement socialiste s’est fixé pour objectif un déficit représentant 0,2% du produit intérieur brut (PIB), contre 0,7% attendu cette année, et il espère atteindre une croissance économique de 2,2%, juste un peu moins que cette année.

L’investissement public augmentera de 16% à un peu plus de 4,1 milliards d’euros, permettant de financer des dizaines de nouveaux centres médicaux à travers le pays et de nouvelles lignes de chemin de fer.

La rémunération moyenne dans la fonction publique augmentera de plus de 3%, pour une dépense de 850 millions d’euros.

“C’est la plus forte hausse des salaires dans l’administration publique de ces dix dernières années”, a déclaré le ministre des Finances, Mário Centeno, lors d’une conférence de presse, en saluant “une étape historique pour l’économie portugaise avec une situation budgétaire proche de l’équilibre”.

La hausse des dépenses est de nature à satisfaire les alliés de gauche du gouvernement socialiste minoritaire, qui lui reprochaient de privilégier la réduction du déficit au détriment de l’investissement public.

Le Parti socialiste du Premier ministre António Costa arrive largement en tête des intentions de vote en vue des élections législatives de l’an prochain mais les sondages ne lui accordent pas de majorité parlementaire, ce qui laisse prévoir un maintien de l’alliance actuelle avec les autres forces de gauche.

Le Parlement se prononcera en première lecture le 30 octobre sur le projet de budget.

“C’est un bon budget qui suit la route que nous avons tracée jusqu’ici, de plus de croissance, plus d’emploi et plus d’égalité”, a indiqué António Costa sur Twitter.

Le projet de budget anticipe un taux de chômage à 6,3% l’an prochain, contre 6,9% en 2018.

L’économie portugaise a fortement rebondi ces trois dernières années, grâce entre autres à la croissance soutenue des exportations, à la hausse des investissements étrangers et au dynamisme des secteurs du tourisme et de l’immobilier.

Le projet de budget pour 2019 prévoit d’octroyer des subventions pour les coûts de transports des familles vivant dans les régions de Lisbonne et Porto, qui regroupent près de la moitié de la population au Portugal.

Il prévoit aussi de débloquer l’avancement de carrière des fonctionnaires pour la première fois depuis 2009, avec à la clé des hausses de traitement et des promotions. Les pensions de retraite devraient aussi progresser plus que l’inflation en 2019.

Le ratio de dette du Portugal par rapport au PIB devrait tomber à 118,5% l’an prochain, contre 121,2% en 2018, selon le budget prévisionnel.

Moody’s a relevé vendredi la note de crédit du Portugal à ‘Baa3’ en l’assortissant d’une perspective stable. Les soutiens de la croissance se renforcent et la structure de la dette externe s’améliore, rendant l’économie du Portugal plus résistante, a souligné l’agence de notation. (Axel Bugge et Sérgio Gonçalves, Blandine Hénault et Véronique Tison pour le service française, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below