October 15, 2018 / 9:12 AM / a month ago

BOURSE-UBS dégrade Renault et Daimler, qui reculent

PARIS, 15 octobre (Reuters) - Renault et Daimler reculent lundi en Bourse après une note d’UBS peu optimiste pour les titres des deux constructeurs.

Dans une note sur le secteur automobile européen, les analystes de la banque suisse font valoir que ce compartiment souffre à la fois des tarifs douaniers et des coûts réglementaires avec la généralisation d’une nouvelle norme européenne en matière de contrôle des émissions polluantes.

Ces nouvelles sont déjà largement intégrées dans les cours mais les catalyseurs pour une progression des valeurs du secteur en 2019 n’en sont pas moins rares, écrit UBS.

En matière d’élan de la croissance du bénéfice et de la rémunération des actionnaires, Volkswagen et Fiat Chrysler s’en sortent le mieux, à la différence de Renault et Daimler, écrit UBS, qui dégrade les deux titres de “conserver” à “acheter” et réduit considérablement les objectifs de cours (à 74 euros contre 105 euros pour Renault et à 54 euros contre 92 euros pour Daimler).

L’action Renault cède 0,75% à 70,45 euros à 11h05 tandis que le titre Daimler perd 1,21% à 52,25 euros.

L’indice Stoxx de l’automobile, très sensible à la question commerciale, abandonne 0,97%.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below