October 15, 2018 / 9:07 AM / 2 months ago

LEAD 1-Le distributeur américain Sears se déclare en faillite

(Version complétée)

par Tracy Rucinski et Tom Hals

CHICAGO/WILMINGTON, Delaware, 15 octobre (Reuters) - Sears Holdings, ancienne icône des grands magasins aux Etats-Unis, s’est déclaré en faillite lundi.

Le groupe de distribution fondé à la fin du XIXe siècle, qui n’est pas parvenu à s’adapter à la concurrence du commerce en ligne et n’a plus fait de profit depuis 2011, s’est placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Ce dépôt de bilan clôt une longue dégringolade financière ponctuée par la fermeture de centaines de magasins et la cession de la légendaire marque d’outillage Craftsman malgré de nombreuses tentatives de redressement par son PDG Eddie Lampert, l’homme d’affaires qui a racheté Sears en 2004.

Dans le dossier qu’il a déposé au tribunal des faillites, Sears déclare 6,9 milliards de dollars (5,96 milliards d’euros) d’actifs et 11,3 milliards de passifs.

Le groupe commencera à fermer 142 magasins déficitaires d’ici la fin de l’année afin de se réorganiser à une plus petite échelle autour de 700 environ de ses magasins les plus rentables.

Il envisage aussi la cession d’une “grande partie” de ses magasins qui pourraient être rachetés par le fonds d’investissement d’Eddie Lampert dans le cadre d’une vente aux enchères organisée dans la procédure de faillite.

En attendant, les magasins des enseignes Sears et Kmart restent ouverts. Les salaires continueront à être versés et le groupe est en contact avec ses fournisseurs pour garantir l’approvisionnement.

Le groupe employait 89.000 personnes aux Etats-Unis en février, contre 246.000 cinq ans auparavant. Au moment de son achèvement en 1973, la Sears Tower à Chicago était le plus grand gratte-ciel du monde.

Sears dit s’être assuré 300 millions de dollars de financement pour maintenir l’activité durant la procédure de faillite. Il négocie un apport supplémentaire de 300 millions.

Des sources avaient déclaré ce week-end à Reuters qu’Eddie Lampert pourrait contribuer à un financement de 500 millions à 600 millions de dollars pour renflouer le groupe.

Dans le cadre du dépôt de bilan, Eddie Lampert restera président du conseil d’administration mais ses fonctions exécutives seront assurées par trois commissaires.

Le sort du groupe lui-même dépendra de la volonté ou non des créanciers et fournisseurs de maintenir l’entreprise à flot.

L’an dernier, Toys ‘R’ Us a tenté de survivre à son dépôt de bilan mais la chaîne de magasins de jouets a été contrainte à la liquidation judiciaire six mois plus tard car ses créanciers n’ont pas prêté foi au plan de restructuration présenté.

En Bourse, l’action Sears a clôturé à moins de 41 cents vendredi. Elle valait plus de 100 dollars dans les années 2000 après son rachat par Eddie Lampert, alors considéré comme un autre Warren Buffett. (Tracy Rucinski et Tom Hals, Bertrand Boucey et Dominique Rodriguez pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below