October 12, 2018 / 1:40 PM / 2 months ago

S'interroger sur les hausses de taux est légitime - Evans (Fed)

12 octobre (Reuters) - Il est légitime de s’interroger sur les hausses de taux opérées par la Réserve fédérale (Fed), a déclaré vendredi Charles Evans, président de l’antenne de Chicago de la banque centrale.

Le président américain, Donald Trump, a critiqué publiquement la Fed jeudi pour le deuxième jour consécutif, jugeant “ridicule” le relèvement des taux d’intérêt, qui complique le financement des déficits creusés par la politique fiscale et économique de son administration.

Depuis mercredi, le président a employé successivement à l’égard de la Fed les adjectifs “folle”, “loco” (“folle” en espagnol) et “ridicule”, tout en jugeant “trop agressive” la hausse des taux d’intérêt.

Charles Evans, s’exprimant sur CNBC, a ajouté que la politique monétaire devait être ré-adaptée à un niveau au moins neutre dans un contexte de croissance qui est au-dessus de la normale, ajoutant qu’il était “déçu” que les hausses salariales ne soient pas plus importantes, alors que l’inflation, estime-t-il, ne présente aucun caractère préoccupant.

Charles Evans voit l’inflation aller jusqu’à 2,2% à 2,3%, alors que la mesure de l’inflation privilégiée par la Fed - l’indice des prix basé sur les dépenses de consommation (PCE) hors alimentation et énergie - a donné 2,0% annuels en août, soit au niveau de l’objectif de la banque centrale.

Kanishka Singh Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below