October 10, 2018 / 8:27 PM / in a month

RPT-BOURSE-Chute des semi-conducteurs après l'alerte de VAT sur la demande

(Répétition avec d’autres codes)

par Johannes Hellstrom et John Miller

STOCKHOLM/ZURICH, 10 octobre (Reuters) - Les actions des groupes de semi-conducteurs sont en nette baisse mercredi à Wall Street et ont terminé dans le rouge en Europe en réaction à l’annonce par le suisse VAT Group d’un ralentissement de la demande dans ce secteur, qui le contraint à réduire le temps de travail de ses salariés.

VAT Group, spécialisé la fabrication de vannes à vide destinées notamment à l’industrie des semi-conducteurs, a dit qu’environ 400 employés d’un de ses sites verraient leur temps de travail réduit de mi-octobre au moins à la fin de l’année.

Le titre VAT a perdu 10,34% à 96,3 francs à la Bourse de Zurich, parmi les plus fortes baisses du Stoxx 600 (-1,61%). Les fabricants européens de puces tels que Infineon Technologies, STMicroelectronics et AMS ont perdu entre 4,4% et 6%.

L’indice Stoxx des valeurs technologiqus en Europe a chuté de 4,3%, sa plus mauvaise journée depuis la chute à la suite du référendum en faveur du Brexit.

A la Bourse de New York, le numéro un mondial des équipements de fabrication de semi-conducteurs Applied Materials perdait plus de 2% en fin de séance, après avoir abandonné jusqu’à 4,5%. Lam Research cède plus de 1,5%.

Intel, Qualcomm, Broadcom et Nvidia perdent entre 2% et 5% à ce stade.

L’indice sectoriel S&P de la technologie et celui des semiconducteurs de Philadelphie cèdent environ 3%.

Après des années de forte croissance de la demande et d’importants investissements, les fabricants de semi-conducteurs réduisent leur activité ou retardent leurs projets.

Le secteur a perdu de la vigueur cette année en raison notamment de l’affaiblissement du marché des smartphones et des inquiétudes suscitées par la baisse des prix des puces.

La faiblesse de la demande, la surcapacité et le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine ont freiné les investissements alors que les entreprises électroniques attendent la fin de la phase d’incertitude, selon des analystes.

Un porte-parole de VAT Group a déclaré qu’il se pouvait que les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis jouent un “petit” rôle dans les décisions d’investissement, mais que le principal responsable du ralentissement enregistré était une “légère surcapacité de production” consécutive à la récente vague d’investissements dans le secteur manufacturier.

La société a déclaré mercredi qu’elle tablait sur une poursuite de la croissance de ses principaux marchés “mais à un rythme plus modéré”, en raison principalement du report de plusieurs extensions importantes d’usines de semi-conducteurs.

Les analystes de Morgan Stanley ont dit dans une note publiée mardi s’attendre à ce que la récente faiblesse du marché des puces NAND s’étende à celui des DRAM au quatrième trimestre.

Le mois dernier, Goldman Sachs avait abaissé ses perspectives pour le secteur et dit tabler sur une nouvelle baisse des prix des mémoires en raison d’un excédent de l’offre.

Applied Materials, client important de VAT Group, avait publié en août des prévisions trimestrielles plus faibles que prévu, ravivant les craintes d’un retournement dans le secteur. (Laetitia Volga, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below