October 10, 2018 / 11:26 AM / 8 days ago

Un responsable chinois dit espérer une avancée avec Washington

NUSA DIA, Indonésie, 10 octobre (Reuters) - Un responsable du ministère chinois des Finances s’est dit mercredi “un peu plus optimiste” sur la perspective d’une reprise des négociations commerciales avec les Etats-Unis, estimant que l’intégration économique entre Pékin et Washington est trop importante pour permettre un échec.

La Chine, irritée par la décision du président Donald Trump d’imposer des droits de douane supplémentaires sur 200 milliards de dollars (174 milliards d’euros) de produits chinois, a refusé le mois dernier de reprendre les négociations, exigeant que Washington fasse d’abord un geste.

“La balle est dans leur camp, mais personnellement je suis un peu plus optimiste”, a déclaré à Reuters Zhou Qiangwu, un haut fonctionnaire du département des Affaires internationales du ministère des Finances, en marge des réunions du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Bali.

“Les discussions se poursuivent en fait, via différents canaux. L’annulation (des négociations officielles) n’est que l’un d’eux”, a-t-il ajouté, sans entrer dans le détail.

Il a dit ignorer quand les négociations formelles pourraient reprendre.

Le président Donald Trump a réitéré mardi sa menace de relever les droits de douane sur 267 milliards de dollars de produits chinois si Pékin riposte aux dernières barrières commerciales érigées par les Etats-Unis.

“La Chine veut parvenir à un accord mais je dis qu’ils ne sont pas encore prêts”, a affirmé le chef de la Maison blanche, précisant que son gouvernement avait annulé des réunions avec les Chinois “parce que je dis qu’il ne sont pas prêts à conclure un accord.”

UNE MENACE POUR L’ÉCONOMIE MONDIALE

La guerre commerciale a déjà eu un impact sur la croissance et sur la confiance des marchés, et une escalade pourrait avoir des conséquences plus graves pour l’économie mondiale, a dit Zhou Qiangwu.

“Si les deux premières économies mondiales ne peuvent pas travailler ensemble, le monde entier en pâtira”, a-t-il affirmé.

A Pékin, un porte-parole du ministère des Finances a dit que les déclarations de Zhou ne reflétaient pas la position officielle du ministère.

Le Global Times, journal en langue anglaise qui reflète les positions du gouvernement sur les questions internationales, publie mercredi une tribune qui accuse les Etats-Unis de vouloir sortir seuls vainqueurs de leur confrontation avec la Chine, alors que l’histoire montre qu’une telle approche n’est pas sans risque.

Il n’est pas non plus réaliste pour Pékin d’espérer l’emporter compte tenu de l’avance des Etats-Unis dans les hautes technologies et de leur capacité à mobiliser des alliés contre la Chine, ajoute l’article.

La recherche d’une solution alternative s’imposera donc comme l’unique option envisageable, conclut-il.

Le Fonds monétaire international a réduit mardi ses prévisions de croissance pour l’économie mondiale en 2018 et 2019 sur fond de montée des incertitudes liées aux tensions commerciales et à la situation de certains pays émergents. (Yawen Chen, avec la contribution de Ryan Woo à Pékin, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below