October 10, 2018 / 11:26 AM / 6 days ago

LEAD 1-EDF veut devenir la référence de la mobilité électrique en Europe

(Actualisé avec conférence de presse)

PARIS, 10 octobre (Reuters) - EDF a annoncé mercredi un plan de développement dans la mobilité électrique destiné à en faire dès 2022 l’énergéticien de référence dans ce domaine en Europe.

Le groupe français a l’ambition de devenir à cette échéance le premier fournisseur d’électricité pour véhicules électriques et le premier opérateur d’infrastructure de charge publique et privée dans ses quatre principaux pays en Europe (France, Royaume-Uni, Italie et Belgique).

Son PDG Jean-Bernard Lévy a déclaré lors d’une conférence de presse que, selon les projections d’EDF, les véhicules électriques devraient représenter 30% des nouvelles immatriculations dans ces pays à l’horizon 2030.

Il n’a toutefois pas précisé quel montant d’investissements représenterait le plan “mobilité électrique” d’EDF.

Le groupe entend fournir en électricité 600.000 véhicules en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique dès 2022, ce qui représenterait environ 30% de parts de marché.

EDF proposera en 2019 sur chacun de ces marchés des offres intégrées comprenant la fourniture d’électricité “bas carbone”, une solution de recharge pour tous les clients disposant d’une place de parking, ainsi que des services pour l’optimisation de la recharge et l’usage de la batterie du véhicule.

A travers sa filiale Sodetrel, l’électricien public souhaite en outre déployer 75.000 bornes et donner accès à 250.000 bornes en interopérabilité à ses clients en Europe d’ici 2022.

Le groupe veut aussi développer des “solutions innovantes” de recharge pour les clients ne disposant pas de place de parking.

EDF propose déjà des offres dédiées qui incluent la fourniture d’électricité et des solutions de charge. Il exploite également à travers Sodetrel 5.000 bornes en France et donne accès à 60.000 points de charge en Europe à certains de ses clients.

Le groupe s’appuie sur une série de partenariats qui incluent le développement d’offres communes et l’expérimentation de solutions de mobilité électrique avec Renault, ainsi que des alliances avec Toyota et Valeo.

Le plan “mobilité électrique” est la troisième initiative stratégique annoncée par EDF depuis fin 2017 dans le cadre de la transition énergétique, après des plans de développement dans le solaire photovoltaïque et dans le stockage.

Sa présentation intervient à quelques jours de l’annonce de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), un texte qui déclinera les objectifs de la France par filières et devra notamment préciser l’avenir des centrales nucléaires d’EDF. (Benjamin Mallet, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below