October 10, 2018 / 9:06 AM / 2 months ago

GB/Indicateurs-Croissance de 0,7% sur les 3 mois à fin août

LONDRES, 10 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques britanniques publiés depuis le début du mois:

* LA CROISSANCE ACCÉLÈRE À +0,7% SUR LES 3 MOIS À AOÛT

10 octobre - L’économie britannique a enregistré une croissance plus forte que prévu de 0,7% sur les trois mois à fin août par rapport aux trois mois précédents, grâce au temps chaud qui a stimulé les dépenses des ménages et la construction, montrent les données publiées mercredi par l’Office national de la statistique.

La hausse du produit intérieur brut sur les trois mois à fin juillet a en outre été révisée à +0,7% également au lieu de 0,6% initialement annoncé, dopée entre autres par la consommation de boissons pendant la Coupe du monde.

“Après un printemps faible, l’économie a continué de rebondir fortement, tirée par les ventes au détail, la production alimentaire et de boissons et la construction résidentielle”, a commenté Rob Kent-Smith, statisticien à l’ONS.

“Cela dit, la croissance de long terme reste à la traîne de sa tendance historique.”

Ces données sont de nature à rassurer la Banque d’Angleterre (BoE) sur le dynamisme de l’économie à l’approche de la sortie de l’Union européenne, programmée pour la fin mars 2019.

Sur le seul mois d’août toutefois, la croissance a stagné alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une modeste progression de 0,1%. Sur un an, elle a décéléré à +1,5% après +1,7% en juillet.

La production industrielle a progressé de 0,2% en août, après +0,4% en juillet (révisé de +0,1%), soutenue par une hausse de 2,6% de la production d’hydrocarbures. La seule production manufacturière a diminué de 0,2%, au lieu d’une hausse attendue de 0,1%.

Tableau du PIB et de la production industrielle

* LE DÉFICIT COMMERCIAL AU PLUS BAS DEPUIS FÉVRIER

10 octobre - Le déficit commercial britannique s’est creusé à 1,274 milliard de livres (1,468 milliards d’euros) en août contre 572 millions (révisé de 111 millions) en juillet, a annoncé mercredi l’Office national de la statistique.

Le déficit des échanges de biens s’est accru à 11,195 milliards de livres contre 10,387 milliards (révisé de 9,973 milliards) alors que l’excédent des services s’est légèrement amélioré à 9,921 milliards contre 9,815 milliards.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un déficit des échanges de biens de 10,9 milliards de livres.

En volume, les exportations ont augmenté de 0,3% par rapport à juillet, une progression inférieure à celle de 2,5% des exportations.

Le déficit des échanges de biens avec l’Union européenne a reculé à 6,976 milliards de livres, son plus bas niveau depuis septembre 2015, contre 7,245 milliards (révisé) en juillet.

Tableau

Les indicateurs publiés en septembre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below