October 10, 2018 / 8:46 AM / in 2 months

Les Renault en autopartage sont entrées en service à Paris

PARIS, 10 octobre (Reuters) - Le service d’autopartage de Renault, qui prend la relève d’Autolib, est entré en service mercredi matin à Paris, a annoncé le constructeur français.

Ce service de voitures électriques, baptisé Moov’in.Paris et déployé en partenariat avec le loueur Ada, est disponible dans toute la capitale et à Clichy (Hauts-de-Seine).

Il est composé dans un premier temps de 100 citadines Zoé.

Fin octobre, la flotte comptera 200 Zoé et 20 mini-véhicules Twizy et elle atteindra 500 véhicules d’ici la fin de l’année, précise Renault dans un communiqué.

La marque au losange a indiqué début juillet que sa flotte devrait dépasser 2.000 véhicules à Paris et en Ile-de-France dans le courant de l’année prochaine, en comptant aussi des utilitaires électriques et les Zoé du service de VTC Marcel, filiale du constructeur.

Les Autolib ont progressivement disparu des rues de Paris dans le courant de l’été après la résiliation anticipée du contrat passé par le Syndicat Autolib’ Vélib’ métropole (SAVM), qui regroupe une centaine de communes, avec le groupe Bolloré, prévu initialement sur la période 2011-2023. Les élus franciliens ont refusé de verser la rallonge réclamée par l’industriel breton pour éponger le déficit du service.

Pour remplacer les petites voitures grises d’Autolib’, la Mairie de Paris s’est tournée vers plusieurs acteurs privés. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below