October 9, 2018 / 10:29 AM / 6 days ago

CHANGES-Le yuan se stabilise mais la tendance reste baissière (actualisé)

(Actualisé avec ministère chinois des Affaires étrangères, cours de clôture du yuan)

SHANGHAI, 9 octobre (Reuters) - Le yuan chinois a repris un peu de terrain mardi, comme l’ensemble des marchés chinois après leur chute de lundi qui était leur premier jour de reprise après une semaine fériée.

La devise chinoise a touché lundi son plus bas niveau de clôture officielle en sept semaines après que la banque centrale a abaissé dimanche le taux des réserves obligatoires des banques, une mesure partiellement motivée par les craintes que la guerre commerciale avec les Etats-Unis ne pèse sur la croissance.

Le yuan s’échangeait à 6,9230 pour un dollar en clôture mardi, en légère hausse par rapport à sa clôture de la veille à 6,9285.

La Banque populaire de Chine a fixé mardi avant l’ouverture un taux pivot de 6,9019 pour un dollar, en baisse par rapport au précédent taux qui était à 6,8957.

Selon Stephen Innes, responsable du trading dans la région chez OANDA, le calme relatif de mardi n’est qu’”une pause sur la voie cahoteuse vers les 7 (yuans)” pour un dollar.

“Je pense que ce qui est inscrit est effectivement une orientation vers les 7 yuans pour un dollar alors que les tensions entre les Etats-Unis et la Chine ne montrent aucun signe d’apaisement”, dit-il. “Logiquement, la PBOC devrait assouplir encore, ce qui devrait favoriser le dollar.”

UNE POLITIQUE DE RELANCE

Les cours sur le marché à terme intègrent déjà une poursuite de la dépréciation du yuan. Le contrat à un an est à 7,038, en retrait de près de 2% par rapport au taux pivot.

Le Global Times, journal qui dépend du Quotidien du Peuple, organe officiel du Parti communiste chinois, a appelé mardi à des mesures fortes de soutien à la croissance en cette période “critique” de stabilisation de l’économie chinoise.

“En 2008, le gouvernement chinois a annoncé un programme de soutien de 4.000 milliards de yuan (503 milliards d’euros) pour lutter contre l’impact de la crise financière mondiale. Aujourd’hui, l’économie chinoise est soumise à une pression encore plus forte dans un contexte d’escalade des frictions commerciales”, écrit le quotidien.

“Pékin doit mettre en place des politiques de relance fortes pour impulser une nouvelle dynamique à l’économie réelle.”

Le Fonds monétaire international (FMI) voit la croissance chinoise ralentir à 6,2% en 2019, après 6,6% en 2018, sous l’effet des tensions commerciales.

Son chef économiste, Maurice Obstfeld, a déclaré mardi que la Chine devrait trouver un équilibre entre le soutien à la croissance et le maintien de la stabilité financière. Il a toutefois assuré lors d’une conférence de presse en Indonésie qu’il ne doutait pas de la capacité de Pékin à défendre sa devise.

“MANIPULATION DE DEVISES”

Selon lui, les marchés financiers ont accordé trop d’importance aux mouvements à court terme de la devise chinoise, soulignant que le yuan a souvent récupéré rapidement de ses périodes de grande volatilité au cours des dernières années.

Un responsable du Trésor américain a réaffirmé lundi que l’administration Trump s’inquiétait de la récente faiblesse du yuan alors que le département s’apprête à publier un rapport semestriel sur la manipulation de devises la semaine prochaine.

“Plus généralement, nous nous inquiétons de voir que la Chine se détourne des politiques de marché et de son recours persistant à des mécanismes hors marché qui ont un impact sur l’environnement macroéconomique et commercial.”

Interrogé sur ces propos, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang a dit: “Nous n’avons aucune intention de promouvoir les exportations à travers une dévaluation compétitive de notre monnaie, et nous n’utiliserons pas le taux de change du renminbi (yuan) comme outil pour répondre aux conflits dans le commerce ou d’autres domaines.”

Lors du point presse quotidien du ministère, il a qualifié ces remarques d’”irresponsables”. (John Ruwitch et Ryan Woo, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below