October 8, 2018 / 8:57 AM / 9 days ago

Zone euro - Le moral de l'investisseur altéré plus que prévu

BERLIN, 8 octobre (Reuters) - Le moral des investisseurs s’altère plus que prévu en octobre dans la zone euro, conséquence des incertitudes budgétaires italiennes et des nouvelles normes anti-pollution qui s’imposent au secteur automobile européen.

L’indice mesurant ce moral a fléchi à 11,4 points contre 12 en septembre. Le consensus Reuters le donnait à 11,7.

Le sous-indice mesurant les anticipations a quant à lui un peu progressé, à -8,3 contre -8,8, tandis que le sous-indice de la conjoncture actuelle est tombé de 35 à 33, au plus bas depuis avril 2017.

“La cause de la légère baisse de l’indice tient sans doute aux discussions sur le secteur automobile allemand et aux incertitudes entourant la future politique budgétaire du gouvernement italien”, observe Manfred Hübner (Sentix).

A l’issue de longues négociations, le gouvernement et les constructeurs automobiles allemands ont trouvé un accord la semaine dernière permettant de réduire les émissions polluantes dans les grandes villes tout en évitant de recourir aux interdictions de circuler.

Les propriétaires de voitures diesel anciennes en Allemagne devraient avoir le choix entre une prime à la reprise de leur véhicule ou une mise à jour de leur système antipollution.

Autre sujet d’inquiétude pour les investisseurs, les tensions croissantes entre Bruxelles et Rome sur la politique budgétaire italienne.

Les objectifs de déficit budgétaire retenus par le gouvernement italien pour les trois prochaines années sont un “motif de grave inquiétude” et vont à l’encontre des demandes formulées par les ministres européens des Finances en juillet dernier, a indiqué la Commission européenne dans une lettre adressée au ministre italien de l’Economie, Giovanni Tria.

En dépit du dossier du diesel, un indice séparé jaugeant le moral de l’investisseur allemand a progressé en octobre.

“L’économie (allemande) ralentit mais pas de récession en vue”, explique Manfred Hübner.

Sentix a interrogé 925 investisseurs du 4 au 6 octobre.

Joseph Nasr Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below