October 5, 2018 / 2:28 PM / 2 months ago

France-Casino présente ses options pour 20 hypers déficitaires

PARIS, 5 octobre (Reuters) - Casino a présenté vendredi matin aux syndicats les options envisagées pour ses 20 hypermarchés déficitaires en France dans le cadre d’un plan qui exclut toute fermeture, a déclaré un porte-parole du groupe de distribution.

Casino, qui détient au total 110 hypermarchés Géant dans l’Hexagone, a déjà engagé depuis plusieurs années une réduction des surfaces de ces très grands formats mis en difficulté par la concurrence d’internet dans les rayons non alimentaires et par l’évolution des modes de consommation qui favorise les magasins de proximité.

Pour la vingtaine de magasins déficitaires, plusieurs options sont à l’étude : le passage en franchise ou en location-gérance (un système proche de la franchise), une réduction de la taille des magasins pour en faire des supermarchés ou bien une cession à une autre enseigne.

“Les décisions se prendront au cas par cas et il n’y aura aucune fermeture de magasin”, a précisé le porte-parole, ajoutant que le calendrier n’était pas encore arrêté.

Casino, qui avait dit anticiper un retour à l’équilibre chez Géant en 2017, a ensuite promis qu’il interviendrait en 2018.

Le groupe publiera son chiffre d’affaires du troisième trimestre le 16 octobre.

Plombé par sa dette et celle de sa maison mère Rallye , Casino a annoncé la signature d’une promesse de vente en vue de céder les murs de 55 Monoprix pour 565 millions d’euros dans le cadre d’un deuxième plan de cession d’actifs visant à alléger son bilan.

L’action Casino, une des plus vendues à découvert à la Bourse de Paris, accuse une chute de près de 30% depuis le début de l’année, sur fond de défiance vis-à-vis du bilan du groupe et de ses perspectives opérationnelles dans des marchés français et brésilien difficiles.

Son PDG, Jean-Charles Naouri, est monté au créneau dans un entretien au Financial Times publié le 3 octobre, dénonçant le comportement des hedge funds, assurant pouvoir “aisément” simplifier la structure de holdings du groupe et se disant conscient de son devoir vis-à-vis de ses actionnaires “en cas d’offre de rachat lucrative”. (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below