October 3, 2018 / 12:05 PM / 2 months ago

Madrid doit réduire sa dette pour résister aux chocs-FMI

MADRID, 3 octobre (Reuters) - L’Espagne devrait limiter son endettement et son déficit budgétaire et maintenir les réformes de son marché du travail afin de résister aux futurs chocs, dans un contexte de montée en puissance des risques baissiers pour son économie, affirme mercredi le Fonds monétaire international (FMI).

Le FMI a abaissé son estimation de croissance 2018 de la quatrième économie de la zone euro, à 2,7%, qui correspond aux prévisions du gouvernement, contre 2,8% estimé en avril.

“A ce stade, il est critique de renforcer la résilience de l’économie à résister aux chocs”, écrit le FMI en conclusion de son rapport 2018 sur l’Espagne.

“Deux domaines de politique sont essentiels pour atteindre cet objectif : relancer l’ajustement budgétaire structurel et préserver l’élan des réformes du marché du travail” introduites par le précédent gouvernement, ajoute-t-il.

Les niveaux d’endettement n’ont diminué que marginalement malgré une forte croissance, ce qui rend “critique et approprié” l’objectif de réduire le déficit public à 1,8% du PIB pour 2019, estime-t-il, en appelant aussi de ses voeux une réforme du système de retraites. (Isla Binnie, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below