October 1, 2018 / 2:19 PM / 7 days ago

USA/Immobilier-Les mises en chantier ont plus baissé que prévu

(Actualisé avec mises en chantier)

WASHINGTON/NEW YORK, 17 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* MISES EN CHANTIER -5,3% EN SEPTEMBRE

17 octobre - Le nombre des mises en chantier aux Etats-Unis s’est contracté plus que prévu en septembre, avec une baisse sans précédent depuis près de trois ans dans le sud du pays, sans doute liée au passage de l’ouragan Florence.

Les mises en chantier ont baissé de 5,3% le mois dernier pour revenir à 1,201 million en rythme annualisé, a annoncé le département du Commerce mercredi.

La statistique d’août a été révisée à la baisse, à 1,268 million d’unités et non plus à 1,282 million, la hausse par rapport à juillet revenant donc à 7,1% contre 9,2% en première estimation.

Dans le sud du pays, qui concentre la plus grosse partie des projets de construction, les mises en chantier ont chuté de 13,7% en septembre, un recul inédit depuis octobre 2015.

L’ouragan Florence a ravagé la Caroline du Nord et Caroline du Sud mi-septembre et les inondations qu’il a provoquées ont sans doute entravé la construction de logements.

Le nombre de permis de construire a diminué de 0,6% au volume annualisé de 1,241 million d’unités en septembre. C’est le deuxième mois consécutif de tassement (août avait subi un recul de 4,1%, confirmé mercredi), donnant à penser que le bâtiment n’est pas en phase dynamique.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient une baisse des mises en chantier à 1,220 million et une hausse des permis de construire à 1,278 million.

La construction de maisons individuelles, principal segment du marché immobilier, a diminué de 0,9% à 871.000 unités annuelles en septembre. Ce segment ralentit depuis son record de plus de dix ans de 948.000 unités en novembre.

En revanche, les permis de construire des maisons individuelles ont augmenté de 2,9% en septembre à 851.000 en rythme annualisé. Ils restent cependant inférieurs aux mises en chantier, ce qui limite d’autant les possibilités d’un fort rebond.

Pour les immeubles d’habitation, un segment très volatil du marché, les mises en chantier ont plongé de 15,2% à 330.000 unités en septembre et les permis ont fléchi de 7,6% à 390.000 unités.

Tableau:

* HAUSSE DE LA CONFIANCE DES PROMOTEURS EN OCTOBRE-NAHB

16 octobre - L’indice de confiance des professionnels du secteur de l’immobilier a progressé plus que prévu en octobre, selon l’enquête de la fédération professionnelle NAHB publiée mardi.

L’indice s’établit à 68 contre 67 en septembre, alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une stabilité.

Le sous-indice mesurant l’opinion des professionnels sur les ventes de logements individuels a également progressé à 74 contre 73 (révisé) et celui mesurant leur opinion sur les ventes à un horizon de six mois a avancé à 75 après 74.

* HAUSSE DE 0,1% DES DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN AOÛT

1er octobre - Les dépenses de construction n’ont que très légèrement progressé en août, la nette hausse des investissements dans les projets publics ayant été contrebalancée par une forte baisse dans la construction privée.

Elles ont progressé de 0,1% à 1.318,5 milliards de dollars (1.136,6 milliards d’euros) en rythme annualisé, selon les chiffres publiés lundi par le département du Commerce.

La hausse de juillet a été révisée à +0,2% au lieu de +0,1% annoncé précédemment.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une progression de 0,4% en juillet.

Par rapport au mois d’août 2017, les dépenses de construction sont en hausse de 6,5%.

Les dépenses dans les projets de construction publics ont progressé de 2% en août, à leur plus haut niveau depuis juillet 2009, après déjà une hausse de 1,7% en juillet.

Les dépenses de l’Etat fédéral ont bondi de 5,9%, à un plus haut de dix mois, après une progression de 2,3% le mois précédent.

Les dépenses de construction des Etats et gouvernements locaux ont elles aussi augmenté, de 1,7% en août, à leur plus haut niveau depuis mars 2009. Elles avaient progressé de 1,6% en juillet.

En revanche, les dépenses de construction privée ont reculé de 0,5% en août, ce qui marque leur troisième mois consécutif de repli.

Les investissements dans les projets privés résidentiels ont baissé de 0,7% en août, après une hausse de 0,2% en juillet.

Les promoteurs souffrent de la hausse des coûts des matériaux, d’un manque de terrain et d’une pénurie de main d’oeuvre. L’investissement résidentiel s’est contracté sur l’ensemble du premier semestre et devrait avoir encore reculé au troisième trimestre.

Les indicateurs publiés en septembre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below