October 1, 2018 / 6:34 AM / 2 months ago

Allemagne/Indicateurs-Petite reprise des ventes au détail en septembre (+0,1%)

BERLIN/FRANCFORT, 31 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* MODESTE REPRISE DES VENTES AU DÉTAIL EN SEPTEMBRE (+0,1%)

31 octobre - Les ventes au détail ont mollement rebondi au mois de septembre après deux mois de baisse, selon les données publiées mercredi par l’Office fédéral de la statistique.

Indicateur volatil souvent sujet à révision, les ventes au détail ont augmenté de 0,1% en termes réels après un recul de 0,3% (-0,1% en première estimation) en août.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression de 0,5% en septembre.

Sur un an, les ventes au détail se sont contractées de 2,6%, alors qu’elles étaient attendues en hausse de 0,9%.

Tableau

* L’INFLATION AU PLUS HAUT DEPUIS PLUS DE 6 ANS ET DEMI

30 octobre - L’inflation a accéléré en Allemagne en octobre, sur une base annuelle, pour atteindre son niveau le plus élevé depuis plus de six ans et demi, validant la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de dénouer progressivement une politique monétaire ultra-accommodante.

Harmonisée aux normes européennes et mesurée par les prix de détail, l’inflation annuelle est de 2,4% en octobre contre 2,2% en septembre, a annoncé l’Office fédéral de la statistique mardi.

Elle est au plus haut depuis février 2012 et conforme aux attentes.

La BCE vise une inflation d’un petit peu moins de 2% dans la zone euro.

Mensuellement, les prix de détail harmonisés ont augmenté de 0,1% en octobre, au vu de données provisoires, ce qui est là encore conforme au consensus.

Tableau

Développé

* LE TAUX DE CHÔMAGE STABLE À 5,1%, EMPLOI RECORD

30 octobre - Le nombre de demandeurs d’emploi a baissé en octobre en Allemagne et l’emploi a atteint un niveau record, montrent des statistiques publiées mardi qui confirment la bonne santé de la première économie européenne.

Le nombre de chômeurs a baissé de 11.000 à 2,292 millions en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué l’Office fédéral du Travail. Les économistes prévoyaient en moyenne une diminution de 12.000.

Le taux de chômage est resté stable à 5,1%, au plus bas depuis la réunification allemande de 1990.

L’emploi au sens du Bureau international du Travail a progressé de 557.000 sur l’année à un nouveau record de 45,0 millions de personnes, selon des données séparées publiées par l’Office fédéral de la statistique (Destatis).

Tableau

* INDICE GFK STABLE MALGRÉ DES PERSPECTIVES ASSOMBRIES

26 octobre - Le moral des ménages allemands reste stable à l’approche du mois de novembre et leur propension à consommer a encore augmenté, mais leurs anticipations sur l’économie et sur leur revenu se dégradent dans l’inquiétude liée au commerce international et au Brexit, selon une enquête publiée vendredi.

Les dépenses des ménages sont devenues le principal vecteur de croissance de la première économie européenne grâce à un emploi record, à une sécurité de l’emploi accrue, à des revalorisations salariales supérieures à l’inflation et à des coûts d’emprunt bas.

L’institut GfK de Nuremberg annonce que son indice mesurant le moral des ménages, sur la base d’une enquête menée entre le 5 et le 19 octobre, est resté inchangé à l’approche de novembre, à 10,6 points, légèrement supérieur au consensus Reuters le donnant 10,5.

Le sous-indice mesurant la propension à acheter en revanche a encore augmenté, de trois points à 55,9 points, soutenu essentiellement par un sentiment de sécurité d’emploi, et celui des anticipations de revenu a baissé de 3,5 points à 54,4.

Le sous-indice mesurant les anticipations économiques a baissé de 8,1 points à 19,0.

“Apparemment impassibles face aux risques exterieurs comme les conflits commerciaux et le Brexit, les consommateurs sont prêts à faire des folies. Après tout, l’épargne n’est toujours pas une alternative attractive”, dit Rolf Bürkl, chercheur du GfK.

* HAUSSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES PRIX PRODUCTEURS

23 octobre - Les prix à la production ont augmenté plus que prévu en septembre, avec des hausses de 0,5% sur un mois et de 3,2% sur un an, selon les données publiées mardi par l’Office fédéral de la statistique (Destatis).

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse mensuelle de 0,3% et une augmentation de 2,9% sur un an.

En août, les prix à la production avaient augmenté de respectivement 0,3% et 3,1%.

* LE MORAL DES INVESTISSEURS CHUTE LOURDEMENT-ZEW

16 octobre - Le moral des investisseurs allemands s’est détérioré bien plus que prévu en octobre, montre l’enquête mensuelle publiée mardi par l’institut ZEW, les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine faisant craindre pour les perspectives de la première économie en Europe.

L’indice Zew est tombé à -24,7 ce mois-ci contre -10,6 en septembre. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un indice à -12.

Le sous-indice des conditions actuelles est tombé à 70,1 contre 76,0 le mois dernier et une prévision des économistes de 74,5.

* LE TAUX D’INFLATION IPCH CONFIRMÉ À 2,2% EN SEPTEMBRE

12 octobre - Le taux d’inflation annuel harmonisé aux normes européennes a été confirmé à 2,2% en Allemagne pour le mois de septembre, a annoncé vendredi l’Office fédéral de la statistique.

La variation des prix de détail harmonisés d’un mois sur l’autre a également été confirmée, à 0,4%.

La hausse des prix de détail en données non harmonisées est pareillement confirmée à 0,4% d’un mois sur l’autre et à 2,3% annuellement.

Tableau

* BAISSE DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS EN AOÛT

9 octobre - L’excédent commercial allemand a été plus important que prévu en août, du fait d’une baisse nettement supérieure aux anticipations des importations, tandis que les exportations ont légèrement diminué contrairement aux attentes, montrent des données officielles publiées mardi.

D’après Destatis, l’Office fédéral de la statistique, cet excédent a augmenté à 18,3 milliards d’euros, contre 15,9 milliards en juillet et un consensus des économistes de 16,4 milliards.

Les exportations ont diminué de 0,1% après une baisse (révisée) de 0,8% en juillet et un consensus à +0,3%. Les importations ont baissé de leur côté de 2,7% après avoir augmenté de 2,8% en juillet, alors que le consensus était à -0,2%.

Tableau

* PRODUCTION INDUSTRIELLE EN BAISSE DE 0,3% EN AOÛT

8 octobre - La production industrielle a baissé contre toute attente en août, dans le sillage du secteur du bâtiment, a annoncé le ministère de l’Economie lundi.

Ce dernier observe que globalement, le secteur industriel a connu un mauvais été.

La production industrielle a diminué de 0,3% en août, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse de 0,4%.

La chiffre de juillet a été revu en baisse: le recul de la production industrielle n’est plus de 1,1% mais de 1,3%.

Tableau

Développé

COMMANDES À L’INDUSTRIE EN HAUSSE DE 2,0% EN AOÛT

5 octobre - Les commandes à l’industrie ont bondi en août, après avoir fléchi plus tôt durant l’été, a annoncé l’Office fédéral de la statistique vendredi.

Cette remontée, de surcroît supérieure aux attentes, atteste de la résistance de l’industrie allemande en dépit d’un contexte économique international incertain.

Les commandes ont augmenté de 2,0% en août après avoir baissé de 0,9% le mois précédent.

Les analystes interrogés par Reuters n’anticipaient qu’une hausse de 0,5% en août.

Tableau

Développé

DEUXIÈME MOIS DE BAISSE DES VENTES AU DÉTAIL EN AOÛT

1er octobre - Les ventes au détail se sont contractées en août en Allemagne pour le deuxième mois consécutif, laissant penser que la consommation, moteur de la croissance de la première économie d’Europe, a connu quelques ratés pendant la période estivale.

Indicateur volatil souvent sujet à révision, les ventes au détail ont baissé de 0,1% en termes réels après un recul (révisé) de 1,1% en juillet, a annoncé lundi l’Office fédéral de la statistique.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression de 0,4% en août.

Sur un an, les ventes au détail ont augmenté de 1,6%, soit davantage que la hausse de 1,5% anticipée par les économistes.

Tableau Les indicateurs publiés en septembre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below