September 28, 2018 / 10:48 AM / 24 days ago

RPT-LEAD 1-L'inflation de base en zone euro ralentit, un risque pour la BCE

(Répétition mastic §2)

BRUXELLES/FRANCFORT, 28 septembre (Reuters) - Les pressions inflationnistes sous-jacentes dans la zone euro ont légèrement diminué en septembre, une évolution qui pourrait compliquer la tâche de la Banque centrale européenne (BCE) au moment où elle se prépare à réduire son soutien à l’économie.

Si le taux d’inflation global a légèrement augmenté au cours du mois écoulé, à 2,1% en rythme annuel après 2,0% en août selon la première estimation d’Eurostat publiée vendredi, la hausse des prix hors énergie et produits alimentaires non-transformés, ressort à 1,1% après 1,2% le mois dernier.

L’inflation de base est donc non seulement inférieure aux attentes (le consensus Reuters la donnait inchangée à 1,2%), mais de surcroît, elle contredit le discours tenu récemment par la BCE selon lequel elle devrait s’accentuer d’ici la fin de l’année après être restée proche de 1% depuis la mi-2015.

A l’issue de sa dernière réunion, le 13 septembre, la BCE a en effet déclaré que “l’inflation sous-jacente devrait s’accélérer vers la fin de l’année et progresser graduellement à moyen terme” grâce au soutien de la politique monétaire, à la croissance économique et à l’accélération de la hausse des salaires.

Le taux d’inflation hors énergie, alimentation, alcool et tabac a lui aussi ralenti en septembre, à 0,9% sur un an après 1,0% le mois dernier alors que le consensus le donnait à 1,1%.

Le fait que l’amélioration lente mais régulière de l’emploi et la progression des salaires ne semblent pas alimenter les pressions inflationnistes sous-jacentes plaide en faveur de la thèse selon laquelle les capacités inemployées de l’économie pourraient être plus importantes qu’estimé pour l’instant.

LA FIN DU QE PAS REMISE EN CAUSE

Par ailleurs, le niveau de l’inflation globale, qui dépasse l’objectif de la BCE (un taux “inférieur à mais proche de 2%”) depuis maintenant quatre mois, constitue un autre motif potentiel de préoccupation car elle expose la banque centrale à des critiques des pays les plus attachés à la lutte contre la hausse des prix, Allemagne en tête. D’autant plus que les prix du pétrole demeurent orientés à la hausse.

Les prix de l’énergie ont bondi de 9,5% en septembre par rapport au même mois de 2017, après +9,2% en août.

Il est toutefois peu probable que la banque centrale resserre sa politique en réponse à une accentuation de l’inflation alimentée par l’envolée des prix de l’énergie, une évolution généralement temporaire et qui tend à peser sur la croissance économique, donc sur les salaires.

“Puisque l’inflation globale dans la zone euro reste clairement dans le haut de la fourchette visée par la BCE, il n’y pas réellement de raison de douter que le Conseil des gouverneurs mettra en oeuvre son projet d’arrêt du QE d’ici fin décembre”, estime ainsi Daniel Harenberg, économiste senior d’Oxford Economics.

“L’inflation de base reste obstinément faible en dépit des signes d’accélération de la croissance des salaires, ce qui pourrait constituer une raison pour retarder la première hausse de taux au-delà de l’été 2019, l’échéance envisagée pour l’instant”, ajoute-t-il cependant.

Les chiffres publiés par Eurostat ont contribué à la baisse des rendements des emprunts d’Etat de la zone euro: vers 10h35 GMT, celui du Bund allemand à dix ans, référence pour l’ensemble de la région, était revenu à 0,46%, contre près de 0,5% juste avant les statistiques. Dans le même temps, le cours de l’euro face au dollar est tombé de 1,1620 à 1,1590 dollar.

Philip Blenkinsop et Balazs Koranyi; Marc Angrand pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below