September 26, 2018 / 7:51 PM / 22 days ago

Italie-Un journaliste eurosceptique nommé président de la Rai

ROME, 26 septembre (Reuters) - Les députés de la coalition au pouvoir en Italie ont nommé mercredi un journaliste eurosceptique à la présidence de la Rai.

Marcello Foa, candidat du Mouvement 5 Etoiles (M5S) et de la Ligue d’extrême droite, a obtenu la majorité requise de deux tiers des membres de la commission parlementaire chargée de superviser le groupe de l’audiovisuel public.

Pour ses détracteurs, Foa est un nationaliste pro-russe et anti-euro qui flirte avec l’extrême droite.

Sa nomination a été retardée pendant des semaines par Forza Italia, le parti de droite de Silvio Berlusconi, qui s’est abstenu début août, bloquant son accession à la tête de la Rai.

Mais Silvio Berlusconi a finalement donné son feu vert la semaine dernière, après un entretien avec le chef de la Ligue et ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

Selon l’opposition, le magnat des médias a changé d’avis après avoir obtenu l’assurance que le gouvernement ne s’attaquerait pas aux intérêts de son groupe Mediaset.

“Cette décision détruira le pluralisme, la compétence, le respect des règles et le respect du professionnalisme au sein de la Rai”, a estimé Michele Anzaldi, haut responsable du Parti démocrate (centre gauche) et membre de la commission de supervision (“vigilanza”) de la Rai. Le Parti démocrate n’a pas participé au vote de mercredi.

En tant que président, Marcello Foa jouera un rôle important dans la définition d’une stratégie par le conseil d’administration du groupe de radio-télévision.

“La Rai est habituellement l’endroit où l’on teste de nouveaux projets politiques”, a commenté un journaliste et vieux routier de la Rai souhaitant rester anonyme. “Foa aura son mot à dire sur la qualité des émissions télé et les informations à l’approche des élections au Parlement européen.”

Avec une part d’audience quotidienne de près de 34% et plus de 11.000 employés, la Rai est sans conteste le plus important et le plus influent média d’Italie, son principal concurrent étant Mediaset.

Marcello Foa a passé l’essentiel de sa carrière journalistique dans le journal de droite Il Giornale, propriété du frère de Berlusconi. Lors de son audition de confirmation devant la commission parlementaire, il s’était dépeint comme un “libéral de la vieille école”. (Giselda Vagnoni Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below