September 24, 2018 / 3:25 PM / 23 days ago

LEAD 1-Michael Kors va prendre le contrôle de Versace-sources

* Donatella Versace convoque une réunion du personnel mardi-source

* L’annonce officielle sera faite cette semaine-sources

* La famille va conserver un rôle, Blackstone se retire-sources (Actualisé avec contexte, détails, citations, cours de Bourse)

par Pamela Barbaglia

LONDRES, 24 septembre (Reuters) - Le groupe de mode américain Michael Kors a conclu un accord pour prendre le contrôle de la maison de luxe italienne Versace pour plus de deux milliards de dollars (1,7 milliard d’euros), a-t-on appris lundi de trois sources proches du dossier.

Cet accord intervient dans un contexte où de nouveaux acteurs tels que l’américain Tapestry, propriétaire des marques Coach et Kate Spade, tentent de se faire une place dans un secteur du luxe encore largement dominé par des groupes européens comme LVMH, propriétaire de Louis Vuitton, ou Kering, à la tête de Gucci.

Michael Kors, réputé pour ses sacs à main en cuir, cherche à accroître son portefeuille de marques haut de gamme. Il a notamment racheté l’an dernier le célèbre chausseur de luxe anglais Jimmy Choo pour 1,2 milliard de dollars.

Versace, l’une des marques familiales indépendantes italiennes, est régulièrement citée comme une cible attractive, en raison de la croissance du secteur du luxe et de son succès auprès de la clientèle chinoise.

En prenant le contrôle de la société italienne, Michael Kors disposera d’une marque de renommée mondiale. Deux des trois sources ont déclaré à Reuters que le groupe américain avait accepté de verser une importante prime pour la griffe en forme de tête de méduse.

Michael Kors n’a pas pu être joint dans l’immédiat pour un commentaire et Versace n’a pas souhaité s’exprimer.

Donatella Versace, la soeur de Gianni - le fondateur décédé du groupe - actuelle directrice artistique et vice-présidente, a convoqué une réunion du personnel mardi, selon une source informée par un salarié de l’entreprise.

Versace, dont le fonds de capital-investissement Blackstone détient 20% du capital depuis 2014, a un temps envisagé de s’introduire en Bourse, mais le directeur général du fonds Jonathan Akeroyd a indiqué cette année à Reuters que rien ne pressait.

Après avoir lourdement investi dans Versace, Blackstone a estimé que les résultats de l’icône de la mode italienne étaient décevants et insuffisants pour justifier une entrée en Bourse, a déclaré l’une des sources, proche de la famille.

“Le fonds a progressivement persuadé la famille d’envisager une éventuelle vente et lui a présenté une série d’acquéreurs, dont Michael Kors”, a ajouté cette source.

“Blackstone ne souhaitait pas investir davantage et avait besoin d’un acquéreur qui pourrait réaliser de gros investissements.”

“TROP CHER”

Des maisons de luxe françaises, dont Kering, ont engagé des discussions avec la famille Versace, ont indiqué les sources, mais elles ont jugé le prix d’acquisition trop élevé.

“Elles n’ont pas jugé nécessaire d’investir autant d’argent dans une autre marque de mode italienne. Le prix était trop élevé”, a déclaré la même source.

Kering n’a pas souhaité faire de commentaire.

Dans le cadre de cet accord, Blackstone sortira complètement du capital du groupe milanais, tandis que la famille Versace, qui possède le solde, continuera à jouer un rôle, ont précisé les sources.

Sollicité, Blackstone s’est abstenu de tout commentaire.

Une annonce officielle est attendue cette semaine, selon les sources.

Le Corriere della Sera avait fait état le premier de la vente imminente de Versace.

Versace ne divulgue pas ses données financières, mais les documents déposés auprès de la chambre de commerce italienne montrent que le groupe a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 668 millions d’euros et un bénéfice avant intérêts, dépréciation, impôts et amortissements (Ebitda) de 44,6 millions d’euros.

Le bénéfice net est ressorti à un peu moins de 15 millions d’euros, contre une perte de 7,9 millions d’euros un an plus tôt.

A Wall Street, l’action Michael Kors chute de 8,7% à 15h23 GMT en réaction à l’annonce de la prise de contrôle de Versace.

Voir aussi: BREAKINGVIEWS-Versace gives Blackstone a suitably flash exit (Claudia Cristoferi, Giulia Segreti et Elisa Anzolin à Milan et Sarah White à Paris Catherine Mallebay-Vacqueur et Claude Chendjou pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below