September 23, 2018 / 12:15 PM / 3 months ago

France-Hausse de E182 mlns des crédits pour la prime à la casse

PARIS, 23 septembre (Reuters) - Le gouvernement augmentera son budget de 182 millions d’euros en 2019 par rapport à 2018 pour financer la prime à la conversion qui permet de remplacer les véhicules automobiles anciens, a annoncé dimanche le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

Le budget total alloué à cette prime, versée lors de la mise à la casse d’un ancien véhicule diesel ou essence et de l’achat ou de la location d’un véhicule peu polluant, sera fixé à 570 millions d’euros dans le projet de loi de finances 2019, qui sera présenté lundi.

Pour le ministre de la Transition écologique, il s’agit d’une augmentation “normale” étant donné la popularité de cette prime.

“Aujourd’hui, c’est un succès. Nous en sommes déjà à 170.000 demandes alors que nous pensions que nous n’en aurions que 100.000. Nous allons sans doute finir l’année à plus de 200.000 véhicules”, a-t-il dit sur BFMTV.

Le ministre précise également qu’il compte “dégager des moyens supplémentaires pour finir l’année” afin que “tous les ménages qui en font la demande d’ici la fin de l’année 2018” puissent en bénéficier. Il n’annonce toutefois pas de chiffres pour 2018.

Lancée par le précédent gouvernement, puis étendue au 1er janvier 2018 aux véhicules d’occasion, cette prime prévoit le versement de 1.000 à 2.500 euros (en cas d’achat d’une voiture électrique neuve). Le gouvernement s’est donné pour objectif le remplacement de 500.000 véhicules sur cinq ans.

Mais l’engouement occasionné par son extension aux véhicules usagés occasionne des délais dans les versements, rapporte le Parisien dans son édition du 20 septembre.

Le ministère de la Transition écologique a déjà annoncé vendredi une augmentation de son budget totale de 3,1% en 2019 par rapport à 2018, ce qui représente une enveloppe supplémentaire d’environ un milliard d’euros.

Les crédits alloués à l’écologie, qui ont progressé dans les mêmes proportions cette année, s’élèvent à 34,2 milliards d’euros dans le cadre du projet de loi de finances 2019. (Caroline Pailliez, édité par Eric Faye)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below