September 19, 2018 / 12:47 PM / a month ago

France-Investissement des collectivités attendu en hausse de 7,0%

* La reprise de l’investissement se poursuit en 2018

* Une hausse des dépenses de fonctionnement limitée à 1%

* L’Epargne brute en hausse, mais les emprunts aussi

PARIS, 18 septembre (Reuters) - La reprise de l’investissement des collectivités locales entamée en 2017 devrait s’accentuer cette année grâce aux communes, actives à l’approche des municipales de 2020, mais aussi aux départements, qui restaient sur huit années de recul, estime La Banque postale.

Dans sa note de conjoncture sur les finances locales publiée mercredi, l’établissement souligne que cette reprise est corrélée à une hausse de l’épargne brute des acteurs locaux, liée à une forte décélération de leurs dépenses de personnel.

Leurs investissements sont attendus pour cette année en hausse de 7,0%, soit légèrement plus qu’en 2017 (+6,8%), et devraient, avec un montant de 54,2 milliards d’euros, retrouver leur niveau de 2014.

Cette hausse, portée par les dépenses d’équipement, est traditionnelle à ce stade du cycle électoral municipal et devrait, pour les mêmes raisons, se prolonger en 2019. Elle tient aussi à une reprise dans les départements (+5% attendu) alors que l’investissement régional devrait stagner.

Malgré cette embellie, le niveau des investissements des collectivités reste sensiblement en retrait de ses plus hauts récents (2013), juste avant que l’Etat ne commence à réduire ses dotations.

La Banque postale estime ainsi qu’ils devraient être inférieurs de 15 milliards d’euros sur la mandature actuelle des élus communaux (2014-2020) par rapport à la précédente (2008-2014).

Pour la deuxième année consécutive, les collectivités bénéficient en 2018 d’une amélioration de leur épargne brute (+2,8%, à 42,8 milliards d’euros), qui tient à un net ralentissement de leurs dépenses de fonctionnement (+1,0% attendu après +1,6% en 2017).

HAUSSE DE 1% DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

Elles respecteraient ainsi largement l’objectif assigné par le gouvernement d’une hausse limitée à 1,2% par an de leur dépenses sur le quinquennat dans le cadre d’un accord contractualisé avec les plus grandes d’entre elles.

Le ralentissement de 2018 est dû en bonne partie aux frais de personnels, la première composante des dépenses de fonctionnement avec 36% du total, qui ne progresseraient que de 1,0% cette année après 2,7% en 2017.

Pour la Banque postale, cette évolution tient pour beaucoup à des décisions de l’Etat : gel du point d’indice de la grille salariale de la fonction publique, réintroduction d’un jour de carence, décalage d’un an des mesures liées au PPCR (protocole parcours professionnels, carrières et rémunérations) et suppressions de certains contrats aidés.

Dans le même temps, les recettes de fonctionnement des collectivités devraient progresser encore de 1,3% cette année, à 226,6 milliards, après 2,0% en 2017.

Malgré la hausse de leur épargne, elles devraient davantage recourir à l’emprunt cette année pour financer leurs investissements, à hauteur de 17,3 milliards d’euros (+4,8%), et ce alors que l’Etat leur a demandé de réduire leur dette sur le quinquennat.

Celle-ci atteindrait 182,9 milliards d’euros fin 2018, soit 7,8% du PIB, un plus bas depuis 2012. Dans le même temps, la trésorerie des collectivités continuerait d’augmenter, à 47 milliards d’euros.

Son niveau élevé pourrait s’expliquer par la prudence des élus au vu des incertitudes qui subsistent sur les exercices à venir, tant sur le plan des recettes, avec la poursuite de la recomposition de la fiscalité locale, que des dépenses de fonctionnement, dans un contexte moins favorable.

La note de conjoncture de la Banque postale bit.ly/2QKQD6K (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below