September 17, 2018 / 9:38 AM / a month ago

GRAPHES-Commerce mondial, Trump et MSCI World, des liaisons dangereuses

* Net ralentissement à venir du commerce mondial-Ifo World Economic Survey

* Forte corrélation entre MSCI et commerce mondial en volume

* L’opinion publique US très sensible au thème des droits de douane

PARIS, 17 septembre (Reuters) - La montée des tensions commerciales est loin d’avoir fait sentir tous ses effets sur le commerce mondial et à travers lui sur les performances des marchés d’actions, d’autant que la forte polarisation de l’opinion américaine sur le sujet des droits de douanes ne devrait pas calmer les velléités protectionnistes de la Maison blanche avant les élections de mi-mandat aux Etats-Unis.

Après la correction du début de l’année, l’indice MSCI des Bourses mondiales, qui regroupe 47 marchés développés et émergents, a repris une tendance haussière depuis le printemps, bénéficiant d’une croissance mondiale toujours bien orientée grâce à la locomotive américaine, sans retrouver toutefois ses rythmes de progression des deux années précédentes.

Les tensions commerciales n’ont pour l’instant pas remis en cause cette bonne orientation générale mais elles ont commencé à se répercuter sur la croissance du commerce mondial en volume, qui a décéléré depuis le début de l’année.

Et l’indice Ifo World Economic Survey sur les perspectives des exportations mondiales à six mois, très corrélé aux évolutions du commerce mondial en volume, annonce un net ralentissement voire une contraction des échanges pour les mois à venir.

Le MSCI World n’y résisterait pas au vu de la forte corrélation entre ses performances sur un an glissant et l’évolution du commerce mondial en volume.

La sensibilité très forte de l’opinion américaine au thème des droits de douanes ne plaide pas pour une désescalade rapide des tensions commerciales alors que les démocrates ont amplifié ces dernières semaines leur avance dans les sondages en vue des élections de mi-mandat, et donc leurs chances de reprendre le contrôle de la Chambre des Représentants.

Le protectionnisme est plus que jamais la corde sensible sur laquelle Donald Trump peut jouer pour mobiliser ses électeurs d’ici au scrutin du 6 novembre.

Sources :

*Central banks pulled in different directions. Global Economics Weekly. Barclays. 14 septembre 2018

*Perspectives économiques. Lazard Frères Gestion. 11 septembre 2018

Marc Joanny, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below