September 4, 2018 / 6:12 PM / 2 months ago

L'Onu annonce un accord de cessez-le-feu à Tripoli

TRIPOLI, 4 septembre (Reuters) - Un accord de cessez-le-feu a été conclu entre les groupes armés en conflit à Tripoli, la capitale de la Libye, a annoncé l’Onu mardi sans fournir de détails sur les moyens de sa mise en oeuvre.

“Un accord de cessez-le-feu a été trouvé et signé aujourd’hui pour mettre fin à toutes les hostilités, protéger les civils, assurer la sécurité des bâtiments publics et privés”, indique la mission de l’Onu en Libye sur Twitter.

L’aéroport Matiga de Tripoli, fermé depuis vendredi, devrait pouvoir rouvrir en vertu de cet accord, précise l’Onu qui a présenté des photos de l’émissaire spécial onusien Ghassan Salamé lors de la réunion des factions combattantes.

Il n’a pas été précisé quels moyens seraient mis en oeuvre pour garantir le respect de cette trêve, les milices ayant fréquemment ignoré par le passé les appels à faire taire les armes lancés par le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Les combats dans la capitale libyenne ont fait des dizaines de morts, des milices rivales s’affrontant pour le pouvoir ou pour des bénéfices financiers dans ce pays qui a sombré dans le chaos depuis le “printemps arabe” et la chute du dictateur Mouammar Kaddhafi en 2011.

Il n’existe ni police ni forces armées en mesure de faire respecter la paix civile en Libye où le pouvoir est contesté par des groupes armés au gré de leurs alliances fluctuantes.

“Tous les problèmes de sécurité dans la capitale libyenne ne sont pas résolus aujourd’hui. Il faut s’entendre sur un cadre plus large ouvrant la voie à un début de règlement des problèmes”, ajoute la mission de l’Onu.

La France a réaffirmé mardi “son soutien à la médiation des Nations Unies et aux travaux de son représentant spécial, M. Ghassan Salamé (...) dans le cadre du plan d’action auquel le Conseil de sécurité a rappelé son attachement le 16 juillet dernier”.

“Nous appelons les parties prenantes à trouver une solution pacifique à la situation actuelle afin d’empêcher de nouvelles pertes humaines”, ajoute un communiqué du Quai d’Orsay.

Ahmed Elumami et Ulf Laessing; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below