September 3, 2018 / 9:34 AM / a month ago

LEAD 1-Mark Read promu à la tête de WPP

(Actualisé avec précisions et cours de Bourse)

par Kate Holton

LONDRES, 3 septembre (Reuters) - WPP a promu lundi Mark Read au poste de directeur général en remplacement de Martin Sorrell, le fondateur du groupe, avec pour mission d’adapter le numéro un mondial de la publicité aux bouleversements en cours dans le secteur.

Agé de 51 ans, cet ancien patron des activités numériques du groupe avait été porté au poste de codirecteur général adjoint après le départ de Martin Sorrell, contraint de démissionner en avril après avoir été mis en cause pour comportement inapproprié, une accusation qu’il conteste.

L’autre codirecteur général adjoint, Andrew Scott, va conserver cette fonction tandis que Roberto Quarta va reprendre son poste de président non-exécutif.

Entré chez WPP en 1989, Mark Read en prend les commandes au moment où les groupes publicitaires traditionnels traversent une période difficile, certains clients préférant faire eux-mêmes leur propre promotion en ligne à l’aide des nouveaux outils numériques tandis que le cabinets de conseil exercent une concurrence de plus en plus vive.

Mark Read, qui a siégé au conseil d’administration de 2006 à 2015, a déclaré que le secteur traversait un “changement structurel, pas un déclin structurel”. Il a estimé que le groupe deviendrait plus fort en associant davantage le progrès technologique à la puissance de ses agences de création.

“Ce qui rend WPP si différent grâce à ses collaborateurs, c’est la puissance de la créativité, l’imagination et les idées, mais nous devons associer cela à une compréhension des changements induits par la technologie dans notre secteur”, a-t-il déclaré à Reuters.

De son côté, Roberto Quarta a déclaré à Reuters que les actionnaires et les clients avaient été favorables à la nomination de Mark Read à la direction générale à titre permanent.

“Les conditions dans lesquelles Martin (Sorrell) a quitté son poste donnent une prime à un remplaçant qui connaît les ficelles du métier et peut aplanir les choses”, avait déclaré l’analyste Claire Enders à Reuters, avant cette annonce.

WPP publiera ses résultats semestriels mardi. Il a précédemment déclaré ne pas prévoir de croissance de ses ventes nettes en 2018 mais le groupe a récemment signé des contrats importants avec Adidas et Shell.

Pendant des années, WPP a surpassé ses concurrents - les américains Omnicom et Interpublic, les français Publicis et Havas et le japonais Dentsu - mais il a été à son tour rattrapé par les difficultés du secteur en 2017, avec un recul de 0,9% de son revenu net courant.

Le titre WPP gagnait près de 0,6% à 1.285,5 pence en fin de matinée en Bourse de Londres. (Kate Holton Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below