August 31, 2018 / 10:09 AM / 23 days ago

LEAD 1-L'inflation ralentit en zone euro

(Actualisé avec précisions, contexte)

par Philip Blenkinsop et Balazs Koranyi

BRUXELLES, 31 août (Reuters) - L’inflation a légèrement reculé en août dans la zone euro, à 2,0% sur un an, montrent les données en première estimation publiées vendredi par Eurostat, ce qui devrait conforter la Banque centrale européenne dans sa volonté de resserrer prudemment sa politique monétaire.

Elle avait été de 2,1% en juillet et les économistes interrogés par Reuters l’attendaient stable ce mois-ci.

La BCE a pour objectif une inflation inférieure à mais proche de 2%, qu’elle peine à atteindre depuis plusieurs années malgré des taux d’intérêt à des plus bas historiques, de vastes rachats d’actifs et des liquidités à bas coûts proposées aux banques.

Les pressions inflationnistes se sont néanmoins suffisamment renforcées pour amener la BCE à annoncer en juin l’arrêt de ses rachats nets d’actifs à la fin de l’année, même si elle ne devrait pas relever ses taux avant au moins un an.

Certains responsables estiment cependant que la BCE a désormais atteint son objectif d’inflation et devrait abandonner plus rapidement sa politique ultra-accommodante. Le gouverneur de la banque centrale autrichienne, Ewald Nowotny, a ainsi plaidé pour une action plus déterminée de la part de la BCE.

Mario Draghi, le président de l’institut de Francfort, juge pour sa part que la hausse des prix de l’énergie est la principale responsable de cette situation et que l’inflation sous-jacente - hors énergie et alimentation - suit une trajectoire moins dynamique.

Hors énergie et produits alimentaires transformés, l’indice “core” des prix à la consommation, l’indicateur d’inflation principalement surveillé par la BCE, a ainsi reculé d’un dixième de point en août à 1,2%. Une mesure encore plus restrictive de l’évolution des prix excluant aussi l’alcool et le tabac s’est également contractée pour passer de 1,1% en juillet à 1% ce mois-ci.

Signe potentiellement inquiétant pour la BCE, les prix des biens industriels hors énergie n’ont augmenté que de 0,3% en août, après 0,5% en juillet, alors même que la faiblesse relative de l’euro a probablement gonflé les coûts des produits importés.

La BCE prédit une inflation à 1,7% en moyenne jusqu’en 2020, un niveau que Mario Draghi considère inférieur à son objectif contrairement à d’autres responsables qui le jugent suffisant au regard de la dynamique de croissance de la zone euro susceptible, selon eux, de favoriser la hausse des prix.

La prochaine réunion de politique monétaire de la BCE a lieu le 13 septembre et ne devrait déboucher sur aucune évolution majeure, la banque centrale ayant déjà défini le cadre de son action à un horizon d’un an.

Tableau (Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below