August 30, 2018 / 12:38 PM / in 3 months

LEAD 1-Air France-L'intersyndicale prépare un durcissement du conflit

(Actualisé avec date de la réunion de l’intersyndicale, cours, réaction d’Air France)

PARIS, 30 août (Reuters) - L’intersyndicale d’Air France a annoncé jeudi qu’elle proposerait prochainement “des actions” pour forcer la direction de la compagnie à régler le conflit sur les salaires, à l’origine de 15 jours de grève cette année et de la démission du PDG d’Air France-KLM.

L’intersyndicale, qui compte neuf organisations, se réunira le 7 septembre pour définir les modalités de ces actions, a-t-on appris de source syndicale.

“L’attitude totalement irresponsable des dirigeants d’Air France amène les organisations syndicales à conclure que seul un net durcissement du conflit qui a débuté il y a neuf mois est susceptible de forcer ces dirigeants à y mettre définitivement un terme”, déclare l’intersyndicale dans une déclaration lue devant le lieu où se déroule le comité central d’entreprise (CCE) de la compagnie française.

Un porte-parole d’Air France s’est refusé à tout commentaire.

L’intersyndicale a réaffirmé lundi sa revendication d’une hausse de 5,1% des salaires, alors qu’aucune négociation n’a pu reprendre avec la gouvernance intérimaire mise en place après la démission du PDG d’Air France-KLM Jean-Marc Janaillac en mai à la suite d’un référendum interne.

Après 15 journées de grève au coût estimé à 335 millions d’euros pour la compagnie, l’intersyndicale attend de pied ferme l’arrivée du nouveau président exécutif d’Air France-KLM, Benjamin Smith, nommé le 16 août et qui devrait prendre ses fonctions d’ici la fin septembre.

“L’intersyndicale d’Air France rendra publiques sous peu les actions qu’elle proposera à l’ensemble du corps social de la compagnie Air France pour (...) mettre fin définitivement au blocage des salaires”, précise l’intersyndicale.

Plusieurs syndicats avaient menacé de recourir à nouveau à la grève à la rentrée et une source proche du dossier a dit à Reuters la semaine dernière que Franck Terner pourrait être remplacé à la direction générale d’Air France, son éventuel successeur étant destiné à devenir le principal interlocuteur des syndicats.

L’action Air France-KLM creuse ses pertes jeudi en début d’après-midi à Paris après l’annonce par les syndicats de la branche française du groupe d’”actions” visant à forcer la direction du groupe à reprendre les discussions sur les salaires.

Le titre accuse la plus forte baisse du SBF 120 cédant 7,03% à 8,572 euros vers 14h30. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below