August 30, 2018 / 11:42 AM / 3 months ago

LEAD 1-Campbell Soup cède ses divisions International et Fresh

(Actualisé avec précisions, contexte)

30 août (Reuters) - Le fabricant américain de soupes Campbell Soup a annoncé jeudi son intention de céder ses activités à l’international et sa division de produits frais après des mois d’examen de ses options stratégiques et une intense pression d’investisseurs activistes qui prônaient une vente du groupe dans sa totalité.

Le conseil d’administration n’a pas fermé définitivement la porte à une mise en vente du groupe déclarant qu’il “était ouvert et déterminé à évaluer toutes les options stratégiques pour améliorer encore sa valeur à l’avenir”.

Il n’est pas certain que ces désinvestissements satisferont l’investisseur activiste Dan Loeb, dont le fonds Third Point a annoncé le 9 août avoir pris une participation de 5,65% dans le groupe, appelant dans la foulée à sa vente à un concurrent, considérée comme “la seule issue légitime”.

L’action Campbell est en baisse de 4% dans les transactions avant-Bourse à New York, en réaction à ces annonces.

Le groupe s’est adjoint les conseils de Goldman Sachs et de Centerview Partners pour la cession de ses divisions Campbell International et Campbell Fresh, qui représentent un chiffre d’affaires annuel de 2,1 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros), soit un quart environ du total de ses facturations.

Campbell International comprend les marque australiennes de biscuits Arnott’s et Kelsen Group, des unités de production en Indonésie et en Malaisie ainsi que les activités du groupe à Hong Kong et au Japon.

LES HÉRITIERS FACE AUX FONDS ACTIVISTES

Campbell Fresh regroupe les marques Bolthouse Farms, Garden Fresh Gourmet et la gamme de soupes surgelées.

Ces désinvestissements constituent une rupture avec la stratégie de l’ex-directrice générale Denise Morrison qui voulait positionner Campbell Soup sur le marché de l’alimentation saine, “des soupes aux fruits à coques”.

Denise Morrison avait structuré l’entreprise en trois pôles en 2015, créant à cette occasion la division Campbell Fresh qui devait répondre à la demande des consommateurs pour une alimentation plus saine mais qui a connu des difficultés entraînant une contraction de ses ventes organiques durant deux années de suite.

Denise Morrison a soudainement démissionné en mai après une succession de résultats décevants et le groupe a annoncé le jour même un vaste examen stratégique et la désignation d’un des administrateurs, Keith McLoughlin, comme directeur général par intérim.

L’action Campbell Soup a perdu un tiers de sa valeur au cours des deux dernières années en réponse à la défiance des consommateurs, en particulier les plus jeunes, pour ses soupes ou ses biscuits.

Campbell Soup, fondée il a 149 ans par le chimiste John Dorrance, inventeur des soupes lyophilisées, est toujours contrôlé à 33% par ses deux petits enfants qui se sont opposés depuis plus de trente ans à toute idée de mise en vente de l’entreprise, désormais valorisée environ 12 milliards de dollars.

La famille, qui a longtemps pu compter sur le soutien d’investisseurs à long terme, est désormais confrontée à un certain nombre d’investisseurs activistes qui sont montés au capital et réclament des changements radicaux, y compris une cession de l’entreprise dans sa totalité. (Harry Brumpton et Aishwarya Venugopal, Véronique Tison et Marc Joanny pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below