August 30, 2018 / 8:37 AM / 3 months ago

BOURSE-Unibail recule faute de relèvement des prévisions

PARIS, 30 août (Reuters) - Unibail-Rodamco-Westfield (URW) enregistre la plus forte baisse du CAC 40 jeudi matin à la Bourse de Paris, les analystes soulignant l’absence de révision à la hausse des prévisions du groupe après l’intégration de l’australien Westfield.

Le groupe immobilier spécialisé dans les centres commerciaux abandonne 4,88% à 181,1 euros à 10h33 alors que le CAC 40 cède 0,28%.

URW a confirmé ses prévisions annuelles fournies en début d’année pour le seul périmètre d’Unibail-Rodamco (UR), à savoir un résultat net récurrent par action (RNRPA) compris entre 12,75 et 12,90 euros et une croissance moyenne annuelle du RNRPA comprise entre 6% et 8%.

Au premier semestre, le résultat net récurrent a augmenté de 14,5% à 703 millions d’euros.

“L’activité d’URW en Europe continentale est en ligne avec les prévisions de début d’année d’UR pour 2018. Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, elle est conforme aux évaluations effectuées par UR pour l’acquisition de Westfield”, a précisé le groupe dans un communiqué.

JPMorgan juge inquiétant que le groupe s’en tienne à ses prévisions antérieures à l’intégration de l’australien Westfield, racheté pour 15,7 milliards de dollars (13,4 milliards d’euros).

“Nous restons confiants sur les perspectives d’URW mais nous pensons que l’absence de relèvement des prévisions incitera les investisseurs à rester en retrait pour le moment”, écrivent dans une note les analystes de la banque américaine, dont les estimations sont supérieures de 2% à celles d’Unibail.

Tout en reconnaissant que les résultats semestriels comportent des éléments positifs, ils regrettent aussi l’absence de communication sur les perspectives de croissance à moyen terme (attendus avec les résultats annuels début 2019).

JPMorgan reste à “surpondérer” sur le titre avec un objectif de cours de 245 euros.

De leur côté, les analystes de Morgan Stanley ont réduit leur objectif de cours sur le titre à 190 euros contre 205 euros et restent à “pondération en ligne”.

La banque américaine a par ailleurs revu à la baisse son conseil, de “pondération en ligne” à “sous-pondérer”, sur plusieurs valeurs immobilières, parmi lesquelles Klépierre 3,75% et Carmila 0,65%.

Le secteur immobilier en souffre et perd 1,52%.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below