August 29, 2018 / 2:56 PM / 3 months ago

RPT-L'allemand MediaMarkt suspend ses projets d'expansion en Turquie -sources

(Rpt coquille §3)

ISTANBUL/DUSSELDORF, 29 août (Reuters) - Le distributeur allemand d’électronique grand public MediaMarkt a suspendu son projet de prise de participation dans l’enseigne turque Teknosa après le récent plongeon de la livre, a-t-on appris auprès de deux sources au fait du dossier.

L’information faisait chuter l’action Teknosa de 17,6% à 3,84 livres dans l’après-midi à la Bourse d’Istanbul, dont l’indice général cédait de 0,58%.

Selon une source, MediaMarkt réévalue le montant de l’opération à la suite de la chute de la devise, qui va impacter la demande pour les produits électroniques importés tout en faisant monter les loyers des magasins, souvent libellés en devises étrangères en Turquie.

“MediaMarkt a suspendu ses plans en raison du récent accès de volatilité sur le marché des changes. Il va revoir la valorisation de Teknosa et décidera plus tard de mener à bien l’opération ou non”, a dit la source, ajoutant que ce temps de réflexion pourrait durer jusqu’au mois d’octobre.

MediamarktSaturn, qui contrôle MediaMarkt, n’a pas souhaité commenter ces informations. Teknosa et sa maison mère Sabanci Holding n’ont pas donné suite à des demandes de commentaires.

Les sources n’ont pas précisé quelle participation MediaMarkt comptait prendre. Sabanci Holding contrôle un peu plus de 60% de Teknosa et 10% supplémentaires sont aux mains de membres de la famille Sabanci, laissant un flottant de 30% en Bourse.

Dans ses résultats trimestriels publiés le 14 août, Ceconomy, la maison mère de MediaMarkt et MediaMarktSaturn, avait fait état d’un impact de la dépréciation de la livre turque sur ses ventes en Turquie.

Le marché turc des produits électroniques a atteint 54 milliards de livres l’an dernier, en hausse de 16% par rapport à 2016, selon le rapport annuel de Teknosa.

Plusieurs entreprises étrangères ont déjà réduit ou fermé leurs opérations en Turquie en raison de l’intensité de la concurrence et de l’érosion continue de la monnaie, même avant sa glissade de 40% cette année.

La chute de la devise a aussi amené le groupe japonais Toyo à reporter cette semaine un projet d’usine de polymères et le géant américain du commerce en ligne Amazon a également repoussé son implantation dans le pays.

L’enseigne française Darty, aujourd’hui partie du groupe Fnac Darty, et la britannique Electroworld avaient déjà quitté le marché turc ces dernières années, cédant leurs magasins au groupe local Bimeks, tandis que la chaîne allemande Electronic Partner et l’américaine Best Buy ont vendu les leurs à Teknosa.

Ces départs font de MediaMarkt le seul distributeur international d’électronique grand public encore présent en Turquie, où le marché est dominé par les acteurs locaux Teknosa, Bimeks et Vatan.

Bimeks n’exploite toutefois plus que six magasins, contre 130 à la fin 2016. Teknosa a fermé de son côté 70 magasins en 2016, pour un total actuel de 207, et a publié une perte de 10 millions de livres pour le premier semestre 2018.

MediaMarkt possédait pour sa part 68 magasins en Turquie à fin juin, selon le rapport mensuel de sa maison mère. (Ceyda Caglayan et Matthias Inverardi, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below