August 28, 2018 / 1:54 PM / 24 days ago

LEAD 1-France-Philippe promet la constance au bénéfice des entreprises

(Actualisé avec le discours d’Edouard Philippe)

JOUY-EN-JOSAS (Yvelines), 28 août (Reuters) - Edouard Philippe a promis mardi devant l’université d’été du Medef que son gouvernement oeuvrerait avec constance pour améliorer la fiscalité des entreprises jusqu’à la fin du quinquennat.

Quelques minutes plus tôt, Geoffroy Roux de Bézieux, qui a pris la tête du Medef début juillet, avait critiqué devant le Premier ministre le report de quelques mois, en 2019, d’une partie des baisses de cotisations patronales promises aux entreprises et invité l’exécutif à ne pas franchir la “ligne rouge” de l’alourdissement des charges.

“Nous avons pris des engagements clairs et nous ne les remettrons pas en cause d’ici à la fin du quinquennat”, a dit Edouard Philippe, insistant sur “le besoin de compétitivité et de constance en matière de fiscalité et de coût du travail”.

Le chef du gouvernement a confirmé les engagements d’une baisse progressive de l’impôt sur les sociétés (IS) et de ne pas créer de nouveaux impôts sur les entreprises, ainsi que la sanctuarisation du crédit d’impôt recherche (CIR).

Il a également rappelé qu’une vingtaine de petites taxes sur les entreprises seraient supprimées l’an prochain, pour un montant global de 200 millions d’euros.

Le report à octobre 2019 d’une partie de la baisse des cotisations, “ce n’est pas une forme de zigzag c’est au contraire une expression ‘droit comme un i’”, a dit Edouard Philippe. “Nous prenons des décisions soutenables pour les finances du pays”, a-t-il précisé.

Dans son discours d’ouverture, le nouveau président du Medef avait estimé que les mesures budgétaires annoncées la veille par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire constituaient un “très mauvais signal”.

Tout en saluant les réformes mises en oeuvre en un an, notamment celle concernant le droit du travail, il a fixé “une ligne rouge : celle de ne pas alourdir les charges des entreprises”. (Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below