August 20, 2018 / 3:25 PM / in 3 months

LEAD 1-Estee Lauder porté par les soins dermatologiques au T4

(Actualisé avec détails et cours de Bourse)

20 août (Reuters) - Estee Lauder a publié lundi un bénéfice et un chiffre d’affaires supérieurs aux attentes à la faveur notamment d’une hausse des ventes de ses soins dermatologiques à forte marge Clinique et La Mer dans les magasins hors taxes et les enseignes spécialisées ainsi que sur internet.

L’action, qui a gagné 6,8% depuis le début de l’année, prend 3,7% à 141 dollars à 15h00 GMT à Wall Street, signant l’une des meilleures performances de l’indice S&P-500.

Les résultats du fabricant américain de cosmétiques contrastent avec les chiffres de ventes trimestrielles publiés ce mois-ci par Revlon et e.l.f Beauty, inférieurs aux attentes, en raison notamment d’une faible demande des distributeurs aux Etats-Unis.

Selon les analystes, les produits d’Estee Lauder, plus haut de gamme, et son large portefeuille de cosmétiques ont permis de contrebalancer en grande partie le ralentissement enregistré dans la distribution aux Etats-Unis.

Les ventes de soins dermatologiques d’Estee Lauder ont bondi de 29% au cours du trimestre clos le 30 juin, quatrième de son exercice annuel décalé, permettant de dépasser le consensus et d’atténuer le ralentissement de la division maquillage, dont la croissance a été la plus faible en près de deux ans.

Les ventes de maquillage ont été affectées par la faible demande des produits Make-up Art Cosmetics (M.A.C.) aux Etats-Unis sur fond de baisse de la fréquentation dans les grands magasins et dans les enseignes indépendantes.

Les ventes de parfums, notamment ceux de Jo Malone London et Tom Ford, ont bondi de 11% grâce à la forte demande en Amérique du Nord et en Europe.

Dans l’ensemble, sur le trimestre, les ventes ont augmenté de 14% à 3,3 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros), dépassant la prévision moyenne des analystes qui était de 3,25 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net part du groupe a fléchi à 186 millions de dollars, soit 49 cents par action, contre 229 millions de dollars (61 cents/action), un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, Estee Lauder a réalisé un bénéfice par action de 61 cents, supérieur à la prévision moyenne des analystes qui était de 56 cents par action.

Estee Lauder, qui entend octroyer davantage de fonds au développement de ses marques à croissance plus rapide grâce à une réduction des coûts, s’attend désormais à économiser entre 350 et 450 millions de dollars par an, et non plus 200-300 millions.

Le groupe basé à New York, concurrencé notamment par L’Oréal , prévoit cependant un bénéfice inférieur aux attentes de Wall Street pour le trimestre en cours en raison de la vigueur du dollar, en hausse de 4,4% depuis le début de l’année.

Estee Lauder anticipe au premier trimestre un bénéfice par action entre 1,18 et 1,22 dollar, contre une prévision moyenne des analystes de 1,32 dollar, selon Thomson Reuters I/B/E/S. (Soundarya J et Jaslein Mahil à Bangalore Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below