July 18, 2018 / 6:47 PM / a month ago

Les industriels américains s'inquiètent des droits de douane-Fed

WASHINGTON, 18 juillet (Reuters) - Les industriels redoutent l’impact des droits de douane, même si la croissance américaine s’est poursuivie à un rythme de “modéré à modeste”, est-il écrit dans le Livre beige de la Réserve fédérale publié mercredi.

Dans ce document établi à partir de ses contacts avec les entreprises dans ses 12 régions aux Etats-Unis, la Fed se fait l’écho de commentaires rapportés par les parlementaires américains, lors de l’audition mardi et mercredi du président de la banque centrale Jerome Powell.

“Les industriels de toutes les régions ont exprimé leur inquiétude au sujet des droits de douane et beaucoup d’entre eux ont fait état de prix plus élevés et de perturbations dans les chaînes d’approvisionnement qu’ils attribuent à la nouvelle politique commerciale”, souligne la Fed.

Le président Donald Trump a jusqu’ici imposé ou menacé d’imposer des taxes douanières sur 250 milliards de dollars (215 milliards d’euros) de produits chinois et a taxé les importations d’acier et d’aluminium en provenance de pays alliés des Etats-Unis.

Jerome Powell a déclaré que la Fed n’avait pas observé jusqu’à présent de changements importants dans l’économie et a réaffirmé l’intention de la banque centrale de relever graduellement les taux d’intérêt.

Mais un certain nombre de chefs d’entreprise ont expliqué comment l’incertitude entourant les différends commerciaux entre les Etats-Unis et la Chine, l’Europe, le Canada et le Mexique affectait leur activité à des degrés divers.

A Boston, par exemple, les contacts de la Fed ont exprimé des inquiétudes, mais personne n’a encore fait état de leurs répercussions sur la demande ou les plans d’embauche et d’investissement.

A New York, cependant l’incertitude commerciale est “une préoccupation majeure”, tandis qu’à Philadelphie, un fabricant de machines a déclaré que l’impact des droits de douane sur l’acier “avait (...) perturbé les commandes prévues, fait augmenter les prix et provoqué certains achats de panique”.

Un certain nombre de régions ont fait état de coûts d’intrants plus élevés en raison des taxes sur les importations, augmentant les prix du carburant, des métaux et d’autres biens.

Les différentes régions ont par ailleurs fait état d’un marché du travail tendu, d’une pénurie de travailleurs qualifiés, mais ont précisé que la hausse des salaires restaient modeste à modérée.

Ce Livre beige a été rédigé par la Fed de Boston à partir d’informations collectées jusqu’au 9 juillet.

Les rendements des emprunts d’Etat américains sont restés proches de leurs plus hauts de séance après la publication de ce Livre beige, celui du papier à dix ans s’établissant à 2,871%. (Lindsay Dunsmuir, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below