July 18, 2018 / 12:21 PM / 3 months ago

UE-Le plan Juncker dépasse son objectif de €315 mds d'investissements

BRUXELLES, 18 juillet (Reuters) - Le “plan Juncker” destiné à financer des projets innovants à travers l’Europe pour relancer la croissance économique a dépassé son objectif initial de financement et permis la création de centaines de milliers d’emplois, a déclaré mercredi la Commission européenne.

L’exécutif européen avait lancé le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) en juillet 2015 avec pour objectif de mobiliser 335 milliards d’euros d’investissements supplémentaires en trois ans pour contrer la baisse des investissements après les crises financières de 2007-2012.

Selon la Commission, le plan devrait maintenant permettre de mobilier 335 milliards d’euros de nouveaux financements dans les 28 Etats de l’Union européenne.

“Nous avons dépassé l’objectif initial de 315 milliards d’euros d’investissements et le Fonds européen pour les investissements stratégiques devrait créer 1,4 million d’emplois et augmenter le PIB de l’UE de 1,3% d’ici à 2020”, déclare dans un communiqué le président de la CE, Jean-Claude Juncker.

La Cour des comptes européennes, qui contrôle la gestion financière de l’UE et de ses institutions, avait critiqué le plan en questionnant sa valeur ajoutée et en se demandant si son effet amplificateur n’a pas été exagéré.

Selon la Commission toutefois, l’EFSI a déjà “soutenu au moins 750.000 emplois” dans l’ensemble de l’UE et apporté une contribution de 0,6 point à son produit intérieur brut.

Le plan est financé par des garanties de l’UE pour 21 milliards d’euros, dont cinq milliards apportés la Banque européenne d’investissement. Les deux tiers des investissements qu’il a générés provenaient du secteur privé, selon la Commission.

Le Conseil européen et le Parlement européen ont convenu l’année dernière de prolonger la durée du plan Juncker et d’accroître sa capacité pour atteindre 500 milliards d’euros d’ici à la fin de 2020

Par rapport à la taille des économies, c’est dans des pays qui ont été durement frappés par la crise que l’incidence du plan a été la plus forte, à savoir Chypre, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Portugal et l’Espagne, a précisé la Commission. (Francesco Guarascio, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below