July 12, 2018 / 5:53 AM / a month ago

Walmart se retirerait du Japon en vendant Seiyu-Presse

TOKYO, 12 juillet (Reuters) - Walmart a décidé de vendre la chaîne de supermarchés japonaise Seiyu et a pris contact avec des distributeurs et des fonds de capital investissement à cette fin, rapporte le quotidien financier Nikkei jeudi.

L’opération pourrait représenter de 300 à 500 milliards de yens (2,3 à 3,8 milliards d’euros), ajoute le Nikkei, sans citer de sources.

Walmart a dit qu’il ne commentait pas les bruits de marché.

Le premier distributeur mondial se retire des pays à moindre croissance pour se recentrer sur d’autres comme la Chine et l’Inde.

Il a ainsi annoncé en juin la vente de 80% de sa filiale brésilienne au fonds de capital investissement Advent International.

Il avait en avril vendu une participation majoritaire de sa filiale britannique Asda à Sainsbury et avait pris le mois suivant le contrôle du distributeur en ligne indien Flipkart pour 16 milliards de dollars.

Globalement, le Japon se révèle être un marché difficule pour les grandes chaînes de super et hypermarchés. Le britannique Tesco est parti en 2011. Il avait été précédé par Carrefour six ans auparavant.

En dehors de la concurrence du commerce en ligne, les supermarchés japonais doivent également affronter celle des magasins de proximité et des enseignes discount dans un contexte de dépenses de consommation molles.

Walmart avait annoncé en janvier qu’il lançait un service d’épicerie en ligne avec Rakuten et Hiroshi Mikitani, le directeur général de la société japonais, avait alors dit espérer que cela débouche sur une coopération à plus grande échelle.

Le distributeur américain n’a pu retrouver avec Seiyu la réussite de son modèle de prix bas malgré de multiples initiatives promotionnelles.

Les supermarchés japonais emploient beaucoup de personnel chargé de préparer des aliments frais et proposent un service après vente hors pair, autant d’éléments qui grignotent les marges.

Le secteur japonais de la distribution subit comme ailleurs un mouvement de concentration.

C’est ainsi qu’est né en 2016 FamilyMart Uny Holdings , naissance s’accompagnant d’une augmentation du nombre de magasins de proximité FamilyMart, devenus un vecteur de croissance prioritaire pour les distributeurs.

L’enseigne discount Don Quijote Holdings a pris une participation de 40% dans Uny et Seven & i Holdings a annoncé une alliance avec la chaine régionale Izumi.

Sam Nussey et Kaori Kaneko à Tokyo, Nivedita Balu à Bangalore Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below