July 11, 2018 / 4:32 PM / a month ago

La BCE dévoile un compromis pour la gestion des NPL bancaires

FRANCFORT, 11 juillet (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a fait savoir mercredi qu’elle donnerait aux banques de la zone euro un délai supplémentaire pour constituer leurs réserves en regard de leurs créances douteuses si leur montant est particulièrement élevé.

Deux sources au fait du dossier avaient dit à Reuters en juin que la BCE cherchait une solution de compromis après qu’une première proposition visant à imposer le même calendrier à tous les établissements se fut heurtée à l’opposition des banques, des parlementaires et même à certains de ses responsables.

Le Mécanisme de surveillance unique (MSU) de la BCE adoptera une démarche combinant à la fois des étalons de référence et les caractéristiques particulières à chaque établissement.

Le MSU évaluera les besoins en réserves de chaque banque et les délais pour les constituer en regard des établissements comparables, tout en prenant en compte le ratio de créances douteuses de la banque concernée, ainsi que ses principales caractéristiques financières, explique la BCE.

Le but de la manoeuvre est “à moyen terme” d’assurer une couverture identique tant pour le stock de créances douteuses existantes que pour les futurs prêts non performants (NPL), que les banques doivent couvrir dans un délai de deux ans s’ils ne sont pas assortis d’une garantie.

Francesco Canepa Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below