July 6, 2018 / 10:26 AM / a month ago

LEAD 1-Rolls-Royce cède sa marine commerciale pour €566 mlns

(Actualisé avec détails, commentaire d’analyste, cours de Bourse)

LONDRES, 6 juillet (Reuters) - Rolls-Royce a annoncé vendredi la vente de son activité non-rentable dans la marine commerciale au norvégien Kongsberg Gruppen pour 500 millions de livres (565,5 millions d’euros), une opération qui rentre dans le cadre de la réorganisation engagée par son directeur général, Warren East.

Depuis son arrivée en 2015, Warren East cherche à restructurer le groupe, qui voyait ses profits fondre d’année en année, face au déclin de la demande sur les marchés du pétrole et du gaz et pour certains de ses programmes de moteurs d’avions plus anciens.

Rolls-Royce avait annoncé en janvier envisager la cession de cette activité dans le cadre d’une réorganisation en trois unités opérationnelles dans l’aérospatiale civile, la défense et les systèmes de propulsion.

“Cette opération consolide les mesures que nous avons prises au cours des deux dernières années pour simplifier notre activité”, a dit Warren East, cité dans un communiqué.

Si les fondations sont désormais en place pour améliorer la rentabilité du groupe, Rolls-Royce s’attend toutefois à rester sous pression à court terme en raison des problèmes de longévité de pièces de certains types de moteurs Trent 1000, qui équipent notamment les 787 Dreamliners de Boeing.

La vente de cette activité de marine commerciale, qui emploie environ 3.600 personnes, essentiellement dans le nord de l’Europe, va générer un revenu net de 350 à 400 millions de livres, a ajouté le groupe britannique.

Rolls-Royce compte utiliser le produit de la vente pour renforcer son bilan et réaliser d’éventuelles acquisitions.

L’opération devrait être bouclée au premier trimestre 2019.

L’action cède 0,63% à 979,40 pence vers 10h20 GMT. Le titre vient de prendre 17,8% en un mois, soutenu par l’annonce mi-juin que le groupe dépasserait ses prévisions à l’horizon 2020 et la fixation d’objectifs financiers ambitieux à moyen terme.

Sandy Morris, analyste de Jefferies, a jugé que le prix semblait satisfaisant, ajoutant que les indications apportées par Rolls-Royce concernant les résultats de sa marine commerciale montraient que le reste de l’activité se porte bien.

“La principale information est que la marine militaire – que Rolls-Royce conserve - est par déduction une activité qui dégage une rentabilité confortable”, écrit-il dans une note. (Shashwat Awasthi à Bangalore et Sarah Young, Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below