July 4, 2018 / 12:38 PM / 3 months ago

Renault, Nissan se donnent 2 ans pour renforcer l'alliance-presse

4 juillet (Reuters) - Renault et Nissan Motor se sont donné deux ans pour décider soit de fusionner éventuellement soit de choisir une alternative visant à renforcer leur partenariat, rapporte Bloomberg News mercredi, citant des sources proches du dossier.

Une solution destinée à cimenter leurs liens serait trouvée avant que Carlos Ghosn, leur président commun, ne quitte la direction générale de Renault en 2022, écrit l’agence de presse.

Le PDG de Renault avait fait savoir mi-juin qu’il céderait probablement son poste avant la fin de son nouveau mandat de quatre ans.

Bloomberg précise que les deux groupes discutent de différentes options, dont la création d’une société holding qui chapeauterait Renault et Nissan.

Renault et l’alliance n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour un commentaire.

L’action Nissan a terminé en petite hausse de 0,24% à Tokyo et Renault gagne 1,6% à 73,56 euros vers 12h35 GMT, après avoir atteint un pic de 74,67 euros. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below