July 3, 2018 / 1:08 PM / 5 months ago

Migrants-L'Autriche se dit prête à protéger ses frontières

VIENNE, 3 juillet (Reuters) - L’Autriche est prête à prendre des mesures pour protéger ses frontières avec l’Italie et la Slovénie à la suite de l’accord sur la politique migratoire conclu lundi en Allemagne entre la chancelière Angela Merkel et ses alliés bavarois.

Cet accord prévoit la mise en place de centres de transit à la frontière austro-allemande, où seraient maintenus des migrants qui ont déjà demandé l’asile dans un autre pays de l’UE, en attendant la conclusion d’accords bilatéraux sur leur renvoi.

Si cet accord entre en application, “il ne peut que nous pousser à prendre des mesures en vue de prévenir toute conséquence négative pour l’Autriche et sa population”, déclare le chancelier autrichien Sebastian Kurz dans un communiqué, en souhaitant que Berlin clarifie sa position.

Le gouvernement autrichien “est prêt, en particulier, à prendre des mesures pour la protection des frontières méridionales” du pays.

Ce communiqué est également signé par deux membres du Parti de la liberté (FPÖ), formation d’extrême droite alliée aux conservateurs de Kurz au sein de la coalition au pouvoir à Vienne: le vice-chancelier Heinz-Christian Strache et le ministre de l’Intérieur Herbert Kickl.

Les trois hommes donneront une conférence de presse à 17h30 (15h30 GMT).

Pendant les cinq premiers mois de l’année, environ 4.600 “entrées non autorisées” ont été enregistrées en Allemagne en provenance de l’Autriche, selon les chiffres de la police allemande. Sur ce total, 2.450 personnes ont été renvoyées en Autriche.

Face à un éventuel renforcement des contrôles côté allemand, les Autrichiens craignent de voir de plus en plus de migrants bloqués sur leur territoire.

“L’Autriche, et en particulier la région de Salzbourg, ne peut et ne doit en aucun cas devenir une ‘salle d’attente’ pour migrants”, a déclaré Wilfried Haslauer, gouverneur conservateur de la province de Salzbourg qui jouxte la Bavière. (Francois Murphy avec Alexandra Schwarz-Goerlich à Vienne et Joseph Nasr à Berlin; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below