July 2, 2018 / 11:16 AM / 2 months ago

USA-La Chambre de commerce contre les tarifs douaniers de Trump

WASHINGTON, 2 juillet (Reuters) - La Chambre de commerce américaine, la plus grande fédération commerciale des Etats-Unis, traditionnellement une alliée proche du Parti républicain de Donald Trump, lance une campagne lundi contre la politique de droits de douanes du président américain.

La politique de Donald Trump, qui a entraîné des mesures de rétorsion de la part des partenaires commerciaux des Etats-Unis, a perturbé les marchés financiers et envenimé les relations entre la Chambre de commerce et la Maison blanche.

Dans cette nouvelle campagne, présentée en avant-première à Reuters, la Chambre de commerce assure que Donald Trump prend le risque de déclencher une guerre commerciale mondiale qui nuira aux consommateurs américains.

“L’administration menace de saper les progrès économiques qu’elle a eu tant de mal à accomplir”, déclare le président de la Chambre de commerce Thomas Donohue, dans un communiqué adressé à Reuters. “Nous devrions rechercher un commerce libre équitable mais ce n’est tout simplement pas la bonne manière de le faire.”

L’organisation, qui compte trois millions de membres, a jusqu’alors travaillé en étroite collaboration avec les présidents républicains, et a félicité Donald Trump pour sa réforme fiscale. Mais les frictions commerciales ont ouvert une brèche dans cette relation.

Donald Trump a instauré des milliards de dollars de taxes douanières sur les importations chinoises, canadiennes, mexicaines et en provenance de l’Union européenne, assurant que ces mesures étaient nécessaires pour compenser les déséquilibres commerciaux.

Les partenaires des Etats-Unis ont commencé à riposter. Vendredi, le Canada a promis d’imposer des taxes sur 12,6 milliards de dollars (10,9 milliards d’euros) de produits américains jusqu’à ce que Washington cède.

La Chine devrait elle imposer une nouvelle taxe de 25% sur les importations américaines de soja en juillet. De son côté, l’Union européenne a décidé d’imposer des taxes sur l’équivalent de 2,8 milliards d’euros de produits importés des Etats-Unis, dont les motos Harley-Davidson, le jus d’orange, le bourbon et les jeans.

La Chambre de commerce s’est livrée à une analyse Etat par Etat, s’appuyant sur les chiffres du Département du commerce et des agences gouvernementales en Chine, dans l’UE, au Mexique et au Canada.

Donald Trump est déjà par le passé revenu sur ses décisions commerciales, sensible à l’argument que les Etats qui l’ont soutenu lors de la campagne présidentielle en 2016, seraient durement affectés.

La Chambre de commerce indique ainsi que les mesures de rétorsion pourraient affecter 3,9 milliards de dollars de produits exportés à partir du Texas, 1,9 milliard de dollars de biens en provenance du Tennessee et trois milliards de marchandises produits en Caroline du Sud. (Ginger Gibson, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below