June 29, 2018 / 11:29 AM / 6 months ago

Saisie de dix domaines viticoles bordelais propriété d'un Chinois

BORDEAUX, 29 juin (Reuters) - Une dizaine de domaines viticoles du Bordelais propriétés d’un investisseur chinois ont été saisis dans le cadre d’une enquête pour blanchiment, faux en écriture, fraude fiscale, a-t-on appris vendredi de source proche de l’enquête.

L’affaire a été initiée par la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux à la fin 2014. L’enquête au long cours dont le Parquet national financier (PNF) s’est saisi a été menée par la police judiciaire avec l’appui de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF).

La saisie concerne une dizaine de propriétés et des créances pour un montant global de l’ordre de 28 millions d’euros, a indiqué cette source.

L’enquête a débuté sur des renseignements liés aux investissements dans les châteaux du Bordelais entre 2010 et 2013 effectués par le groupe Haichang dirigé par Qu Naijie.

Si les enquêteurs français travaillent sur les faits commis sur le territoire français, l’origine des fonds reste sujette à caution mais concerne l’Etat chinois qui aurait pu être victime de détournements de subventions. (Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below