June 26, 2018 / 1:54 PM / 22 days ago

POINT MARCHÉS-Wall Street reste prudente face aux tensions commerciales

* Le S&P 500 reprend 0,15% dans les premiers échanges

* L’indice avait perdu 1,37% lundi avec les tensions commerciales

* La prudence prévaut avant de nouvelles mesures attendues de Trump

* General Electric bondit après l’annonce de sa restructuration

par Blandine Henault

PARIS, 26 juin (Reuters) - Wall Street a ouvert mardi sur une note légèrement positive après le net repli de la veille, les prises de position des opérateurs de marché restant limitées face aux vives tensions commerciales internationales.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones gagne 30,13 points, soit 0,12%, à 24.282,93 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,15% à 2.721,20 points et le Nasdaq Composite prend 0,22% à 7.548,85 points.

Le Trésor américain doit publier vendredi ses recommandations sur les restrictions concernant les investissements chinois, une nouvelle étape dans le conflit commercial qui oppose les deux premières puissances économiques mondiales.

A partir du 6 juillet, Washington doit ainsi mettre en oeuvre des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars de produits chinois.

Le président américain pourrait également annoncer prochainement des tarifs douaniers sur les importations automobiles en provenance de l’Union européenne, laquelle a déjà menacé de mesures de représailles.

La rhétorique belliqueuse sur le front du commerce international, au lieu de s’apaiser, semble donc au contraire s’aggraver, ce qui pousse certains investisseurs à se montrer très prudents pour la période estivale.

Les stratèges de Kepler Cheuvreux prévoient ainsi une rechute des marchés d’actions en juillet-août, qui pourrait partir de prises de bénéfices sur l’indice Nasdaq Composite.

LE PLAN DE GENERAL ELECTRIC SALUÉ

L’ouverture légèrement positive de Wall Street consolide le timide rebond observé mardi en Europe. L’indice Stoxx 600 avance de 0,23%, et le CAC 40 (+0,3%) trouve du soutien autour de la zone des 5.300 points, un support clé qu’il avait enfoncé la veille.

Aux valeurs américaines, General Electric, qui est sorti ce mardi du Dow Jones, bondit de 6,98% après avoir annoncé son intention de scinder ses activités dans la santé et de vendre sa participation de 62,5% dans le groupe de services pétroliers Baker Hugues (+0,43%).

Le groupe de construction résidentielle Lennar bondit de 7,57% après la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes.

Intel recule à l’inverse de 1,47%, pénalisé par l’abaissement du conseil de Bernstein.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans est pratiquement stable, à 2,88%, et le dollar reprend des couleurs face à un panier de devises de référence après trois séances de baisse.

La reprise du dollar pèse sur l’once d’or, retombée à un plus bas de plus de six mois. Malgré son statut d’actif refuge, le métal jaune n’a que peu profité du regain de tensions commerciales; il souffre de la perspective d’une hausse des taux d’intérêt américains de nature à soutenir le billet vert.

Une hausse de la devise américaine rend le prix d’achat de l’once d’or, libellée en dollar, plus cher pour les investisseurs non-américains.

De leur côté, les cours du pétrole évoluent en hausse, soutenus par des perturbations dans la production au Canada et en Libye, mais restent néanmoins sous pression en raison de l’augmentation annoncée de la production des pays de l’Opep et des tensions commerciales.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below