June 26, 2018 / 9:08 AM / 5 months ago

LEAD 1-Eurofins relève ses objectifs, le titre grimpe

(Actualisé avec cours de Bourse, contexte, commentaire d’analyste)

PARIS, 26 juin (Reuters) - Eurofins Scientific grimpe mardi en Bourse après avoir relevé ses objectifs 2018-2020 à la suite du feu vert des autorités américaines au rachat de Covance Food Solutions.

A 11h03, le titre prend 6,37% à 444 euros, l’une des plus fortes hausses de l’indice large parisien SBF 120, qui gagne 0,44%.

L’action Eurofins a perdu plus de 13% de sa valeur depuis le début de l’année après une progression de plus de 25% en 2017.

Le groupe spécialisé dans les tests et analyses dans le domaine des sciences de la vie a annoncé en avril le rachat de Covance Food Solutions, pôle de tests alimentaires et de conseil du spécialiste américain des sciences de la vie LabCorp, pour 670 millions de dollars (552 millions d’euros) hors trésorerie et dette.

Le groupe français, qui entend ainsi se développer aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Asie, a obtenu la semaine dernière le feu vert des autorités américaines de la concurrence à l’opération.

Eurofins dit viser désormais une progression d’environ 28% de son chiffre d’affaires cette année à 3,8 milliards d’euros (4 milliards en pro-forma), ce qui reviendrait à un doublement de taille par rapport à 2015.

En 2019, sur la base d'une croissance organique de 5% et d'acquisitions apportant un volume d'activité annuel d'environ 200 millions, le chiffre d'affaires (CA) devrait dépasser 4,3 milliards, lit-on dans le communiqué bit.ly/2MoCuJH d'Eurofins.

Sur la même base en matière de croissance et d’acquisitions, il vise plus de 4,7 milliards d’euros de CA en 2020.

En termes de rentabilité, les acquisitions réalisées jusqu’à présent en 2018 et celles de 2017 devraient avoir un impact relutif en 2018 et 2019 sur la marge d’Ebitda.

“Le relèvement de la prévision de chiffre d’affaires 2018-2020 découle d’un simple calcul mathématique sur l’effet des fusions et acquisitions”, lit-on dans une note de Jefferies, qui reste à “conserver” sur la valeur avec un objectif de cours de 500 euros.

L’intermédiaire estime par ailleurs qu’Eurofins devrait pourvoir respecter ses engagements auprès de ses créanciers sans avoir besoin de lever des capitaux.

Jean-Michel Bélot et Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below