June 25, 2018 / 9:22 AM / 2 months ago

LEAD 2-Allemagne-Le boom est terminé, retour à la normale, dit l'Ifo

(Actualisé avec plus bas de l’Ifo depuis mai 2017, citation de Wohlrabe)

BERLIN, 25 juin (Reuters) - Le boom de l’économie allemande est terminé, ce qui veut dire que cette dernière revient sur une trajectoire normale de croissance, a dit lundi l’économiste en chef de l’institut de conjoncture Ifo dont l’indicateur du climat des affaires pour le mois de juin est tombé à un plus bas de plus d’un an.

Les tensions commerciales alimentées par le président américain Donald Trump et le ralentissement de la croissance mondiale ont contribué au regain de pessimisme des dirigeants d’entreprise, a déclaré Klaus Wohlrabe à l’occasion d’un entretien à Reuters.

“Le boom est terminé (...) Les discussions sur une guerre commerciale (..) pèsent sur le sentiment”, a-t-il souligné.

L’indice du climat des affaires calculé par l’Ifo s’est établi à 101,8, au plus bas depuis mai 2017, contre 102,3 en mai, mois pour lequel il a été révisé en hausse de 0,1 point.

Le chiffre de juin est toutefois légèrement supérieur aux prévisions des économistes interrogés par Reuters qui l’attendaient à 101,7.

Klaus Wolhrabe a ajouté que les anticipations des chefs d’entreprise concernant les commandes à l’export avaient encore reculé en juin.

Il a toutefois souligné que les récentes tensions au sein de la coalition gouvernementale allemande entre la chancelière Angela Merkel et ses alliés chrétiens-démocrates de la CSU sur la question des migrants n’avait pas été prises en compte dans l’indice Ifo de juin car elles ont éclaté au grand jour après la clôture de l’enquête.

Sur les sept derniers mois, l’indice Ifo a reculé à six reprises, seul mai s’étant soldé par une hausse.

En juin, le sous-indice mesurant le jugement des chefs d’entreprise sur la situation actuelle a baissé plus que prévu à 105,1 en juin, contre 106,1 (chiffre révisé) en mai, alors que les économistes l’attendaient à 105,5.

Celui des anticipations s’est établi à 98,6, restant stable par rapport au chiffre révisé de mai, alors que les économistes avaient anticipé un repli à 98,0. (Jörn Poltz et Michael Nienaber, Benoit Van Overstraeten et Marc Joanny pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below