June 22, 2018 / 4:10 PM / 2 months ago

Le Kremlin accusé de réformer discrètement pendant le Mondial

par Polina Ivanova

MOSCOU, 22 juin (Reuters) - L’opposition russe accuse le Kremlin de profiter de la Coupe du monde de football pour prendre des mesures impopulaires et étouffer la contestation.

Depuis le début de la compétition, le gouvernement a annoncé son intention de relever l’âge de la retraite, d’augmenter la TVA et d’abaisser le seuil de la taxe sur les achats à l’étranger via internet. Une pétition en ligne contre le projet de réforme des retraites a été signée par 2,3 millions de personnes.

Un décret présidentiel interdit tous les rassemblements sans rapport avec la Coupe du monde pendant le tournoi, sauf autorisation expresse des autorités locales.

En vertu de ce décret, la municipalité de Moscou a rejeté trois demandes de partis d’opposition qui comptaient appeler à manifester contre la réforme des retraites au cours de la première semaine de juillet.

“Quand tout le pays se concentre sur un événement sportif majeur, c’est le meilleur moment pour passer tranquillement des mesures qui feraient la Une à n’importe quel autre moment”, ironise Ilia Iachine, candidat de l’opposition à la mairie de Moscou.

“Notre président a commencé dans les services de sécurité, voilà pourquoi des décisions aussi impopulaires sont prises comme s’il s’agissait d’opérations secrètes”, poursuit-il, jugeant le décret inconstitutionnel, malgré le feu vert de la Cour suprême.

“BUTS CONTRE SON PEUPLE”

Remis en libéré la semaine dernière après avoir purgé une peine de 30 jours de réclusion pour avoir bravé une autre interdiction de manifester le mois dernier, Alexeï Navalny, chef de file de l’opposition, appelle à de nouveaux rassemblements le 1er juillet dans 20 villes qui n’accueillent pas de matches de la Coupe du monde.

Quatre demandes d’autorisation ont jusqu’ici été acceptées, huit manifestations auront lieu dans des zones spéciales où aucune approbation n’est nécessaire et trois ont été rejetées, selon sa porte-parole Kira Iarmouch.

Le gouvernement russe envisage depuis longtemps de relever l’âge de la retraite pour faire face au vieillissement de la population active mais l’impopularité de cette mesure, en particulier au sein de l’électorat de Vladimir Poutine, l’a jusqu’ici retenu. “Une telle décision ne sera pas prise tant que je serai président”, a-t-il lui-même promis en 2005.

Le Premier ministre, Dmitri Medvedev, a néanmoins annoncé le 14 juin, jour du match d’ouverture de la Coupe du monde entre la Russie et l’Arabie saoudite, son intention de porter l’âge de la retraite de 60 à 65 ans pour les hommes et de 55 à 63 ans pour les femmes.

Le même jour, le gouvernement a proposé de faire passer la TVA de 18% à 20% et le ministère des Finances a annoncé lundi que le seuil de taxation des achats effectués sur des sites étrangers passerait le 1er janvier de 1.000 à 200 euros.

“Le pays entier célèbre deux victoires majeures de l’équipe russe (de football)”, écrit l’éditorialiste des Komsomolets de Moscou, dans l’édition de mercredi. “Mais cette joie est atténuée par les ‘buts’ du gouvernement russe contre son propre peuple, sous couvert de la Coupe du monde”. (Avec Tom Balmforth, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below