June 20, 2018 / 10:47 PM / 3 months ago

Daimler-Bénéfice 2018 attendu en baisse avec les tensions commerciales

FRANCFORT, 20 juin (Reuters) - Daimler a annoncé mercredi que son bénéfice 2018 serait en baisse en raison des nouveaux tarifs sur les voitures exportées des Etats-Unis vers la Chine, qui devraient peser sur les ventes de ses SUV à fortes marges Mercedes-Benz.

Le bénéfice d’exploitation (Ebit) de Daimler cette année est prévu désormais légèrement inférieur à celui de l’an dernier, plutôt que légèrement supérieur, a annoncé le groupe dans un document réglementaire publié mercredi soir.

De son côté, le président du directoire de Volvo Cars a averti mercredi que les tarifs douaniers pourraient remettre en question le projet du constructeur automobile, contrôlé par le chinois Zhejiang Geely, d’embaucher jusqu’à 4.000 salariés dans sa nouvelle chaîne de montage de Caroline du Sud.

Les titres d’un large éventail de sociétés ont fluctué ces dernières semaines, alors que les investisseurs cherchent à savoir si leurs résultats seront touchés par la politique commerciale protectionniste de l’administration Trump.

Daimler est l’une des plus importantes sociétés de dimension mondiale à revoir en baisse sa perspective de bénéfice en évoquant les tensions sur le commerce mondial.

Même si les droits de douanes ne sont pas encore appliqués, Daimler s’attend à ce qu’il le soient et que les constructeurs ne puissent pas répercuter les hausses de prix à leurs clients.

“Des ventes moins nombreuses que prévu de SUV et des coûts supérieurs aux attentes, qui ne seront pas entièrement répercutés aux clients, doivent être envisagés en raison de tarifs à l’importation plus élevés sur les véhicules américains”, a dit le groupe dans son document.

Daimler a ajouté qu’un nouveau processus de certification des véhicules affecterait les ventes au deuxième semestre et a averti que les résultats de sa division Mercedes-Benz Vans seraient touchés par des rappels de véhicules à moteurs diesel.

Fin mai, la KBA, autorité de tutelle du secteur automobile en Allemagne, a ordonné à Daimler de rappeler des fourgons Mercedes Vito 1,6 litre diesel Euro 6, qu’elle soupçonne d’être équipés de logiciels truqueurs. Daimler a dit son intention de déposer un recours contre cette décision. (Edward Taylor, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below