June 20, 2018 / 10:56 AM / 2 months ago

UE-Paris et Berlin pour plafonner les créances douteuses à 5% du bilan

BRUXELLES, 20 juin (Reuters) - Les banques de l’Union européenne ne devraient pas laisser les créances dépasser un plafond de 5% du total de leurs encours de prêts, préconisent l’Allemagne et la France dans un document conjoint, une recommandation qui pourrait précipiter les cessions de prêts douteux par les banques italiennes et d’autres pays du bloc.

Le document adopté en vue du Conseil européen des 28 et 29 juin à Bruxelles fixe comme objectif pour toutes les banque de parvenir à un ratio de prêts non performants de 5% au maximum.

“Il devrait y avoir un objectif de prêts non performants bruts de 5% et de prêts non performants nets de 2,5% pour toutes les banques suivies par le Conseil de résolution unique ainsi que toutes les autres banques”, indique le document.

Les autorités compétentes définiront des stratégies individuelles pour la réduction des stocks de prêts non performants pour les banques concernées, précise le document.

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont adopté mardi une déclaration commune en vue du prochain Conseil européen prévoyant la mise en place d’un budget européen et un renforcement de l’union bancaire. (Francesco Guarascio, Luke Baker et Jan Strupczewski, Marc Joanny pour le service français, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below