June 18, 2018 / 4:43 PM / 4 months ago

Fujifilm traîne Xerox en justice après leur fusion avortée

18 juin (Reuters) - Fujifilm Holdings poursuit Xerox en justice en réclamant au fabricant américain de photocopieurs et d’imprimantes plus d’un milliard de dollars de dommages et intérêts après l’échec de leur projet de fusion de 6,1 milliards de dollars (5,3 milliards d’euros).

Selon le texte de la plainte déposée lundi auprès du tribunal de district de Manhattan, le groupe japonais accuse son partenaire américain d’avoir cédé à la pression des investisseurs activistes Carl Icahn et Darwin Deason, qui faisaient campagne contre la fusion en estimant que les termes de la transaction sous-valorisaient Xerox.

Xerox a renoncé mi-mai au projet de fusion après avoir conclu un accord avec Icahn et Deason, qui possèdent ensemble environ 15% de son capital.

Pour Fujifilm, Xerox a rompu l’accord de manière “intentionnelle et avec une extrême mauvaise foi”, en acceptant en outre de démettre son directeur général Jeff Jacobson comme le demandaient les deux actionnaires.

Le japonais, partenaire de longue date de Xerox au sein de leur coentreprise Fuji Xerox, réclame également le versement d’une indemnité de rupture de 183 millions de dollars qui selon lui était prévue par l’accord de fusion conclu en janvier.

Xerox n’a pas réagi dans l’immédiat à la plainte de Fujifilm.

L’action du groupe américain cède 0,77% à 27,20 dollars vers 16h30 GMT à Wall Street. (Jonathan Stempel à New York, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below