June 18, 2018 / 12:12 PM / 5 months ago

Merkel accepte un compromis avec la CSU sur les migrants-DPA

BERLIN, 18 juin (Reuters) - Angela Merkel a accepté lundi un compromis avec ses alliés de l’Union chrétienne-sociale (CSU) bavaroise sur un durcissement de la politique migratoire, rapporte l’agence de presse DPA.

Ce compromis, qui écarte au moins pour un temps une crise ouverte entre les deux composantes du bloc conservateur, prévoit que les migrants déjà enregistrés dans un pays de l’UE, c’est-à-dire la quasi-totalité, soient refoulés aux frontières allemandes à compter de juillet si aucun accord n’est conclu d’ici là au niveau européen lors du sommet prévu fin juin.

Les chrétiens-sociaux demandaient au départ que cette mesure soit prise sans délai.

Pour ce qui est des migrants dont la demande d’asile a déjà été rejetée une première fois en Allemagne et qui se présenteraient de nouveau à la frontière, ils pourront être immédiatement refoulés, comme l’exigeait la CSU.

La CSU, la frange la plus droitière du gouvernement de coalition, veut durcir la politique migratoire allemande, en vue notamment des élections régionales bavaroises d’octobre où elle craint une percée du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). (Joern Poltz; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below