June 18, 2018 / 7:07 AM / 6 months ago

LEAD 2-Nexans abaisse ses prévisions et chute en Bourse

* Table désormais sur une stabilité de ses ventes en 2018

* Les objectifs du plan 2018-2022 maintenus

* Nomination du nouveau DG attendue d’ici fin juillet

* Le titre perd 17% (Actualisé avec commentaire d’analystes et cours de Prysmian)

par Matthieu Protard

PARIS, 18 juin (Reuters) - Nexans a revu lundi à la baisse ses prévisions de ventes et de résultats pour l’exercice 2018 en raison d’une dégradation de ses activités et de reports de projets au cours du premier semestre, ce qui entraîne une lourde chute du titre en Bourse.

Lors d’une conférence téléphonique, Nicolas Badré, le directeur financier du spécialiste des câbles électriques, a dit s’attendre à une stabilité des ventes organiques cette année alors que Nexans visait jusqu’ici une progression de 2% à 3%.

Le groupe anticipe également cette année un recul de son Ebitda alors qu’auparavant il l’attendait stable. Nexans table désormais sur un Ebitda consolidé de 350 millions d’euros en 2018 après 411 millions d’euros l’an dernier.

A midi, le titre recule de 16,85% à 30,3 euros, sa plus mauvaise séance depuis neuf ans. Plus forte baisse de l’indice SBF 120 (-0,92%), il recule de plus de 40% depuis le début de l’année, après un gain de 3,86% en 2017.

“Cette publication confirme les commentaires précédents avec un environnement qui demeure tendu pour l’activité haute tension et plus particulièrement haute tension sous-marine”, souligne Oddo BHF dans une note de recherche.

“De surcroît, le changement de management en cours suscite toujours de l’inquiétude et le plan stratégique 2018-2022 est susceptible d’être ajusté”, poursuit l’intermédiaire financier.

L’avertissement de Nexans pèse sur son concurrent italien Prysmian, dont le titre recule de 1,31% à Milan.

PLAN 2022 MAINTENU

“En haute tension sous-marine, le groupe fait face au report de projets initialement prévus pour 2018 et au décalage de certains contrats déjà en carnet”, a expliqué Nexans.

“Le groupe a d’ores et déjà engagé un ensemble de mesures correctives visant à atténuer l’impact négatif de cette réduction des ventes.”

Interrogé sur le plan stratégique 2018-2022, Nicolas Badré a assuré que cet avertissement sur les résultats 2018 ne remettait pas en cause les objectifs financiers à horizon 2022.

“Le plan est maintenu”, a déclaré le dirigeant, qui s’attend à ce que la situation de Nexans s’améliore en 2019.

“L’exercice 2019 devrait être plus sûr que prévu. Meilleur, je ne sais pas”, a-t-il dit. “Le carnet 2019 est en train de se remplir. L’année 2019 se sécurise par les projets qui sont décalés de 2018 à 2019.”

En fin d’année dernière, la direction de Nexans avait dit tabler sur une croissance de 25% de ses ventes sur la période 2018-2022, et sur une hausse de 50% de son Ebitda à environ 600 millions d’euros à horizon 2022.

Nexans a aussi déclaré lundi que le processus de nomination d’un nouveau directeur général suivait son cours et que son nom devrait être annoncé d’ici fin juillet.

“Notre objectif est que d’ici fin juillet, on ait choisi mon remplaçant. On devrait tenir les délais”, a déclaré Arnaud Poupart-Lafarge, qui quittera ses fonctions le 30 septembre au plus tard, pour des raisons personnelles.

Nexans a en outre décidé de mettre en place un programme de rachat d’actions portant sur un nombre maximum de 500.000 titres.

Le communiqué : bit.ly/2yqqDbI

BREAKINGVIEWS-French cable group suffers earnings power shortage

Avec Blandine Henault, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below