June 13, 2018 / 3:41 PM / 4 months ago

LEAD 1-La Chine bloque le vin australien, dont celui de Pernod Ricard

* Le Jacob’s Creek de Pernod Ricard bloqué à la douane

* Les tensions entre les deux pays affectent la filière viticole (Actualisé avec réaction de Pernod Ricard)

par Colin Packham

SYDNEY, 13 juin (Reuters) - Les exportations de vins australiens, dont celles de Pernod Ricard, sont bloquées dans les ports chinois en raison des tensions entre Pékin et Canberra, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.

Les relations entre les deux partenaires commerciaux se sont tendues après que l’Australie a accusé la Chine d’ingérence dans ses affaires intérieures et a durci sa législation contre les influences étrangères.

Six producteurs de vins australiens ont déjà été confrontés à des retards dans les douanes chinoises depuis que le Premier ministre Malcolm Turnbull s’est plaint, fin 2017, de l’ingérence politique de la Chine, a indiqué ce mois-ci un responsable du gouvernement.

“Jacob’s Creek, la marque de Pernod Ricard est ainsi affectée par les restrictions chinoises”, a dit une source gouvernementale.

Interrogé, Pernod Ricard a indiqué qu’il subissait “quelques retards” en Chine et qu’il “travaillait activement à la résolution du problème”.

“Notre performance en Chine n’est pas impactée par cet incident mineur”, a précisé un porte-parole du groupe français.

Interrogée, la fédération professionnelle australienne Wine Australia n’a pas souhaité s’exprimer.

Au cours des derniers mois, Treasury Wine Estates, plus gros producteur mondial de vin coté en Bourse, et McWilliams Wines ont rapporté avoir eu des problèmes de retards avec les douanes chinoises.

Pernod Ricard et plusieurs autres groupes ont participé la semaine dernière à une réunion d’urgence avec des responsables gouvernementaux, afin d’exhorter Canberra à trouver une solution pour sortir de l’impasse.

Les douanes chinoises n’ont pas répondu aux demandes de Reuters.

Pernod Ricard, propriétaire du cognac Martell et de la vodka Absolut, ne publie par le chiffre d’affaires réalisé par Jacob’Creek ni le montant de ses caisses vendues en Chine.

L’Australie reste le premier marché de Jacob’s Creek, devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Les frictions commerciales entre les deux pays pourraient impacter les exportations de vins australiens qui devraient atteindre, selon les prévisions gouvernementales, plus d’un milliard de dollars australiens en 2018, contre 848 millions en 2017.

La Chine pèse pour environ 9% du chiffre d’affaires de Pernod Ricard, principalement grâce à ses ventes de Martell et de son whisky Chivas. (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, avec Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below